Gard : un orage de grêle a touché les vignobles entre Quissac et Remoulins

Dimanche, vers 6h du matin entre Quissac et Remoulins, près de Nîmes, une averse des grêlons de 3 à 4 cm de diamètre s'est abattue sur le vignoble gardois. Les raisins sont touchés mais pas au point de remettre en question la récolte 2019.


Dans les vignes près de Nîmes, certains grains de raisin sont devenus secs et marrons. Rien à voir avec la sécheresse et la canicule des derniers jours, c'est une attaque éclair de grêlons.
Selon certains vignerons, tôt dimanche matin, ils étaient aussi gros que des abricots. Une averse orageuse de 10 minutes à peine, mais qui a suffi à abîmer toutes les faces nord des rangées de vignes, surtout là où il y a le moins de feuillage.

Bilan : entre 10 et 50% de perte selon les parcelles. Ce qui pourrait représenter environ 30% en volume.

Par chance, les grêlons sont tombés 2 mois avant la récolte. Les grains de raisin ne sont donc pas encore matures. Il n'y a que peu de risque que les maladies se développent.

Ce que craignent désormais les vignerons, c'est la perte d'énergie des pieds de vignes. Car depuis le mois d'avril, ils ont aussi affronté le gel et la sécheresse. 

Selon certains professionnels du milieu agricole, ces couloirs de grêle exceptionnels sont désormais réguliers depuis 5 ans et ils s'étalent sur des zones plus élargies. 
 
Dimanche, vers 6h du matin entre Quissac et Remoulins, près de Nîmes, une averse des grêlons de 3 à 4 cm de diamètre s'est abattue sur le vignoble gardois. Les raisins sont touchés mais pas au point de remettre en question la récolte 2019. ©F3 LR - Reportage : P.Barbès et L.Thélu