Gard : le Parti socialiste vend son siège de Nîmes

A Nîmes, dans le Gard, le Parti socialiste a décidé de vendre le siège de sa fédération, la Maison Jaurès, situé avenue Maréchal Juin. 

Par C.C

Voilà l'une des conséquences de la crise du PS depuis les élections de 2017. En proie à de graves problèmes financiers, le parti socialiste a décidé de se séparer de son siège de Nîmes, dans le Gard. 

"Avant, nous obtenions du PS 5200 euros par mois. Depuis le 1er janvier, notre enveloppe a été ramenée à 1200 euros", explique Jean Denat, premier secrétaire fédéral du PS dans le Gard. A la baisse de cette subvention s'ajoute une baisse des cotisations des militants. Le Gard compte aujourd'hui 501 militants. Ils étaient plus du double en 2015. 

Pour conserver un budget excédentaire, le PS du Gard a décidé de se séparer de leur comptable début janvier et donc, de vendre le siège situé avenue Maréchal Juin, à Nîmes, en écho à la vente du siège rue de Solférino, à Paris. 

Gard : le Parti socialiste vend son siège de Nîmes
A Nîmes, dans le Gard, le Parti socialiste a décidé de vendre le siège de sa fédération, la Maison Jaurès, situé avenue Maréchal Juin.

Une vente à 300 000 euros


La Maison Jaurès nîmois avait été acquise en 1992 et pourrait se vendre 300 000 euros. Une façon d'assurer le budget de la fédération pour les trois années à venir. 

"Aujourd'hui, la reconquête de l'électorat est l'essence du parti socialiste. Actuellement, les militants analysent les raisons de l'échec en 2017 et tentent de se reconstruire." Dans le Gard, le PS louera ainsi des locaux plus modestes dans l'attente des prochaines élections. 



Sur le même sujet

Une start-up de Montpellier propose des locations d'appartements entre sportifs

Les + Lus