Cet article date de plus de 3 ans

Gard : le préfet met les sangliers à la diète

Le préfet du Gard, Didier Lauga, a interdit, via un arrêté préfectoral daté du 30 août dernier, le nourrissage des sangliers sur tout le département. Une mesure qui fait partie de la lutte contre la surpopulation des sangliers.
© MaxPPP
Le Gard est le département où l’abattage de sangliers a été le plus important durant la saison de chasse. Mais c'est encore insuffisant, selon le préfet. Il a annoncé le renforcement des mesures pour lutter contre ces animaux sauvages, parmi elles l’interdiction de nourrir les sangliers sur tout le département du Gard.

En janvier dernier, Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, avait déjà autorisé les tirs et les pièges contre les sangliers pour lutter contre la prolifération de la bête.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux sorties et loisirs chasse environnement société agriculture économie