Gard : la rentrée scolaire sera-t-elle repoussée dans certaines communes ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par R. D.

Les écoles de Domessargues, Mauressargues, Moulézan et Montagnac dans le Gard rouvriront-elles leurs portes le 4 septembre ? Le doute plane, depuis l'annonce de la suppression de cinq emplois aidés, empêchant le bon fonctionnement des structures.

La suppression des emplois aidés annoncée par le gouvernement risque d’avoir des conséquences inattendues. Dans quatre communes du Gard, à savoir Domessargues, Mauressargues, Moulézan et Montagnac, la rentrée des classes pourrait bien être reportée.

En cause : le manque de personnels, qui empêcherait aux écoles de reprendre normalement le 4 septembre. Ainsi, le fonctionnement de la cantine, ou l’accompagnement dans les transports scolaires ne pourraient pas être assurés dans de bonnes conditions, explique Bernard Clément, le maire de Domessargues, à Midi Libre.

"Nous ne pouvons assurer la sécurité des élèves. Et nos petites communes n’ont pas les moyens de financer la totalité des services", dit-il.



5 emplois en moins

Sur les quatre communes, regroupées depuis près de 30 ans, cinq emplois aidés jusqu'ici par l'Etat ne seront pas renouvelés.

Bernard Clément, qui est aussi le président du SRIS (syndicat intercommunal de regroupement scolaire), s’inquiète : "C’est la première année que nous nous retrouvons dans cette situation", précise-t-il à nos confrères.

"L'avenir du regroupement en jeu"

Les quatre élus concernés ont adressé un courrier à Didier Lauga, préfet du Gard, pour demander une dérogation. En cas de réponse négative, préviennent-ils, leur structure "serait alors gravement mise en péril" : 

Il ne nous resterait comme recours que la réduction de certains services, ou une augmentation très significative des tarifs.


Et d’ajouter : "L’avenir même de notre regroupement est en jeu."