Gard : un chantier de purge de falaise pour sécuriser la RD907 entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard

Depuis mi-février, la circulation a été coupée sur la RD.907 entre les deux communes gardoises. Les travaux en cours doivent permettre de prévenir le risque de chutes de pierre lié à l'érosion d'une falaise. 

Les travaux en cours sur la RD907 au nord d'Anduze, le mardi 23 février.
Les travaux en cours sur la RD907 au nord d'Anduze, le mardi 23 février. © FTV / P. BARBES

Une paroi en calcaire, qui se dissout progressivement au contact de l'eau et du gel. En contre-bas, une route départementale. Éviter les chutes de roches sur les véhicules qui circulent sur la RD907 entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard est l'objet du chantier commencé mi-février et qui entraîne une coupure de la circulation sur l'axe depuis mi-février.
Ces travaux de purge de falaise consistent à provoquer le détachement de ces blocs et ainsi réduire le risque d'accident.

Une tâche menée par un cordiste. "Le problème, c'est qu'on ne voit pas forcément ce qui est instable, parce que c’est au-dessus de la falaise, explique Quentin Cour. "Ce n’est pas forcément sur la falaise et ça peut tomber à tout moment." A fortiori, un automobiliste éventuel pourrait être incapable de détecter le danger. 

Une déviation a été mise en place par la RD129 le temps des travaux.
Une déviation a été mise en place par la RD129 le temps des travaux. © Département du Gard

Une longue déviation via Mialet

Depuis le 15 février, seuls les services de secours sont donc autorisés à circuler sur l'axe routier et ce, de 9h à 16h30. Les automobilistes doivent emprunter une déviation par la vallée de Mialet et la RD50. Ce qui n'enchante pas ce professionnel, au volant de sa camionnette : "J’avais un client à livrer, un magasin qui fermait à 12h30, explique-t-il. Je suis arrivé à 12h25, je me suis retrouvé bloqué à cause des travaux. Je suis obligé de faire tout le tour, ça va me prendre une demi-heure à peu près. Le magasin est fermé, il va falloir que j’attendre 15h.". "J'ai vu qu'il y avait un panneau mais je pensais que ça durerait une heure, pas toute la journée", s'étonnent de leur côté des touristes hollandaises. Rentrées de courses, elles attendent depuis vingt minutes pour traverser.

Coût total du chantier pour le département du Gard : 18.000 euros. Cela reste moins important que les filets, installés sur la falaise d'en face, qui avaient nécessité un budget de "150.000 euros", précise Geneviève Blanc, maire EELV d'Anduze. Un argument qui s'ajoute à d'autres considérations : "Si on réfléchit, si sur tous les rochers en surplomb, il y a des filets, ça changera le paysage de nos Cévennes", appuie l'élue.

Les travaux devraient prendre fin ce mercredi 24 février au soir. La circulation entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard pourra, elle, être rétablie au plus tard le lendemain matin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports travaux publics routes sécurité routière société sécurité trafic routier