Grâce aux pluies, les cours d'eau du Gard retrouvent un niveau "normal", les nappes phréatiques restent sous surveillance

Grâce aux pluies des mois de septembre et octobre, les principaux cours d’eau du Gard ont repris un niveau normal. Le niveau des nappes, en revanche, reste sous surveillance.

Les pluies qui sont tombées sur le département du Gard ont profité aux cours d'eau. "Leur niveau est aujourd’hui normal", affirme la préfecture, même si "certains affluents, notamment sur les bassins aval, connaissent encore des écoulements limités."

À l’inverse, le département voisin de l'Hérault, plusieurs secteurs sont classés en niveau "crise" et "alerte renforcé".

Vigilance

Les nappes phréatiques, en revanche, sont toujours "à des niveaux relativement bas", poursuit le communiqué. "Leur alimentation est plus faible et leur temps de recharge est plus long." Des pluies plus abondantes seront nécessaires.

Conséquence, le préfet, Jérôme Bonet, a décidé de maintenir "un niveau d’alerte minimal sur ces secteurs." Après réunion du Comité de la ressource en eau, mardi 31 octobre 2023, Jérôme Bonet, préfet du Gard, a décidé de placer la Cèze aval, le Gardon aval, le Vidourle (ces 3 sous-bassins étaient encore en crise) et la zone Costières et Vistrenque en vigilance. Les restrictions sont levées sur les autres sous-bassins.