Cet article date de plus de 3 ans

Le Grau-du-Roi : un nouveau robot pour explorer les fonds marins au Seaquarium

L'institut marin du Seaquarium s'est doté d'un nouveau robot téléguidé, capable de plonger jusqu'à 300 mètres de profondeur, en passant un contrat de partenariat avec une société héraultaise. 
Le robot S-ROV au Seaquarium du Grau-du-Roi - Mars 2018
Le robot S-ROV au Seaquarium du Grau-du-Roi - Mars 2018 © France 3 Occitanie
Son nom de code : S-ROV. Son poids : 23 kilos. Ce nouveau robot jaune et bleu est le dernier né d'une société héraultaise spécialisée dans la robotique sous-marine. 

Capable de plonger jusqu'à 300 mètres de profondeur, il possède plusieurs cordes au bout de son fil, grâce à son système télécommandé.

Le robot S-ROV du Seaquarium au Grau-du-Roi peut descendre jusqu'à 300 mètres de profondeur - Mars 2018
Le robot S-ROV du Seaquarium au Grau-du-Roi peut descendre jusqu'à 300 mètres de profondeur - Mars 2018 © France 3 Occitanie

L'inspection, la mesure, l'opération font partie de ses nombreuses fonctions. Il peut ainsi intervenir sur de multiples marchés comme l'aquaculture, l'énergie éolienne, la sécurité ou encore la défense.

L'innovation au service de la préservation


L'institut marin du Seaquarium, qui appuie l'innovation marine et les nouvelles technologies, a donc signé un accord de partenariat avec les ingénieurs fondateurs du robot. "L'innovation au service de la préservation est quelque chose de très utile pour nous", confie Jean Marc Groul, directeur Seaquarium. 

"Ce robot va peut-être nous permettre de voir et de comprendre des zones inexplorées et difficiles d'accès pour les plongeurs", explique Pauline Constantin, chargée de projet au Seaquarium. 

La première sortie en mer pour le robot est programmée en mai dans le milieu naturel des hippocampes qui vivent au large de Port-Camargue. 

durée de la vidéo: 01 min 42
Le Grau-du-Roi : un nouveau robot pour explorer les fonds marins au Seaquarium ©France 3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation technologies sorties et loisirs animaux mer tourisme économie camargue