• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le Grau-du-Roi : un petit coin paradisiaque se forme au large de la station balnéaire

Le Grau-du-Roi - 300 000 m2 de sable arrivent chaque année sur ce site qui s'inscrit dans le prolongement de la plage de l'Espiguette - Août 2019 / © F3 LR/FTV
Le Grau-du-Roi - 300 000 m2 de sable arrivent chaque année sur ce site qui s'inscrit dans le prolongement de la plage de l'Espiguette - Août 2019 / © F3 LR/FTV

Depuis 5 ans, les vacanciers trouvent un nouveau terrain de jeux au Grau-du-Roi. Il s’agit d’un îlot formé par une bande de sable qui ne cesse de s'aggrandir au fil des années.

Par Camille Nowak

Dans la baie d’Aigues-Mortes, la nature reprend peu à peu ses droits. C’est sur une petite île entourée d’eau turquoise que les vacanciers se prélassent depuis maintenant 2014.

Pour accéder à cette plage, 3 km de marche sont nécessaires. Mais pour les plus paresseux, il est également possible de s’y rendre en zodiac, paddle ou encore jet ski en 5 minutes depuis la côte.

Un spot prisé par les vacanciers


De 300 mètres de long, cette presqu’île est une aubaine pour les professionnels du tourisme. Mélanie Garcia est spécialisée dans les excursions en mer :

Chaque année c’est impressionnant vous laissez la plage à la fin de l’été et vous revenez au début de la saison, elle a presque doublé.

 


C’est par un processus naturel que cet îlot se façonne chaque année. Le sable qui le forme provient de la pointe de l’Espiguette,  massif dunaire situé à l'est du Grau-du-Roi.

Ce processus naturel est accéléré en fonction de ce que l’homme a posé comme ouvrage sur le littoral. Ces ouvrages contrarient ou perturbent la circulation naturelle des sédiments, explique Matthieu Delabie, délégué rivages au conservatoire du littoral Occitanie. 
 

D'ici quelques années, le littoral pourrait bien retrouver son visage d'autrefois, avant la construction de Port-Camargue qui remonte à 1960. "Il faut le voir comme un indicateur d’une nouvelle configuration du littoral dans les 10 – 15 ans à venir", ajoute Matthieu Delabie. À terme, cet ensablement pourrait bien combler les ports de Port-Camargue et du Grau-du-Roi.
 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus