INFO FRANCE 3. Fin de cavale pour le patron du "supermarché de la drogue" interpellé en Espagne

Mohamed Haouam a été interpellé, le 15 mai, en Espagne, trois ans après sa condamnation à une peine de prison ferme. A la tête d'un très lucratif trafic de cocaïne et de cannabis démantelé en 2019, il était connu comme le patron du "supermarché de la drogue" à Nîmes dans le Gard.

Il était visé par un mandat d’arrêt et une interdiction de séjour dans le Gard. Mohamed Haouam, connu comme le patron du "supermarché de la drogue" dans le quartier Pissevin à Nîmes, a été interpellé lundi 15 mai 2023 à L'Hospitalet de Llobregat, commune voisine de Barcelone, ont affirmé des sources concordantes à France 3 Occitanie.

Arrêté en Espagne

Considéré comme l'un des cerveaux du réseau, Mohamed Haouam, aujourd'hui âgé de 35 ans, ne s'était pas présenté au tribunal correctionnel de Nîmes fin octobre 2020. Il a finalement été arrêté de l'autre côté des Pyrénées après trois ans de cavale.

Guillaume Martine, son avocat, confirme à France 3 Occitanie avoir été prévenu le 17 mai 2023 par la famille de Mohamed Haouam de l'arrestation de ce dernier, sans autres précisions : "Nous n'avons aucune information sur le lieu exact, ni sur les circonstances de son arrestation, a expliqué l'avocat. On ne savait pas qu'il était en Espagne, ni depuis combien de temps."

La peine de 11 ans de prison avait été confirmée en appel début 2021, complète l'avocat, et le pourvoi en cassation n'avait rien donné. Guillaume Martine pense que Mohamed Haouam a été interpellé dans le cadre de l'application de sa peine en France, car il n'a pas connaissance d'autres affaires dans lesquelles il aurait été impliqué.

Nous avions à l’époque soutenu avec force l’innocence de monsieur Haouam, le dossier étant très lacunaire, a fortiori pour justifier une telle peine.

Guillaume Martine, avocat

Jusqu'à 30 000 euros par jour

En 2018 et 2019, plus de 200 clients se sont approvisionnés quotidiennement en cannabis et en cocaïne dans le sous-sol du parking d'une galerie marchande du quartier Pissevin à Nîmes. Ce "supermarché de la drogue" générait des sommes d'argent considérables : jusqu'à 30 000 euros par jour et entre 5 et 9 millions d'euros par an, avaient estimé les autorités. 

Absent du procès qui s’était déroulé en octobre 2020, Mohamed Haouam avait été condamné à onze ans de prison pour trafic de drogue. Il avait également écopé d’une amende de 20 000 euros. Huit autres trafiquants avaient été reconnus coupables et condamnés à des peines de deux à sept ans de prison ferme lors du procès hors norme et sous haute surveillance qui s’était tenu au tribunal correctionnel de Nîmes.

Fusillades et trafic de drogues

La galerie Richard Wagner avait été le théâtre de plusieurs fusillades. En février 2020, des habitants, excédés, s'étaient mobilisés contre cette violence liée au trafic de drogues. Environ 15 000 habitants vivent dans le quartier Pissevin-Valdegour, un quartier populaire situé dans le sud-ouest de Nîmes.