• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

12 ans après avoir été volée à Laudun-L'Ardoise, une œuvre d’art retourne dans le Gard

© Gendarmerie du Gard
© Gendarmerie du Gard

Une oeuvre d'art a été remise à la Conservation départementale des musées du Gard, près de 12 ans après son vol dans une maison de Laudun-L'Ardoise. Entre-temps, l'oeuvre avait été mise en vente aux enchères à Jérusalem...

Par RD

C’est une histoire insolite que rapportent les gendarmes du Gard sur leur page Facebook. Le 1er mars 2006, un cambriolage est commis à Laudun-L'Ardoise dans la maison de Jacqueline Breteigner, durant ses obsèques.

Ce jour-là, dix-neuf œuvres picturales de l’artiste Albert André, peintre figuratif français du début du 20ème, sont dérobées. Albert André, mort en 1954, avait laissé Jacqueline Bretegnier pour unique héritière.

Malgré les investigations menées à l’époque, impossible d’identifier les auteurs du vol et de retrouver les tableaux.

Gard : un tableau volé à Laudun-L'Ardoise retrouvé 12 ans après... à Jérusalem
Une oeuvre d'art a été remise à la Conservation départementale des musées du Gard, près de 12 ans après son vol dans une maison de Laudun-L'Ardoise. Entre-temps, l'oeuvre avait été mise en vente aux enchères à Jérusalem. - F3 LR - REportage : J.M.Escafre et B.Pansiot

Rebondissement en septembre 2016, quand une cellule de veille internet du Groupe de Répression des Vols d'Objets d'Art à la Brigade de Répression du Banditisme (BRB) à Paris adresse un signalement à la brigade de recherches de Bagnols-sur-Cèze.

Mis en vente à Jérusalem


Selon les informations transmises, le tableau "Bouquet de cannas et de dahlias", dérobé le 01 mars 2006, est proposé à la vente du lendemain par un hôtel des ventes à… Jérusalem.

Informé, le parquet de Nîmes sollicite l’ouverture d’une enquête par la brigade de recherches de Bagnols-sur-Cèze en co-saisine avec l’Office Centrale de lutte contre les trafics de Biens Culturels (OCBC). Leurs investigations conjointes permettent d’identifier le vendeur dans le Gard et surtout de récupérer l’œuvre dans un dépôt de la région parisienne.

Aujourd’hui, le tableau d'Albert André est restitué en parfait état à la conservation départementale des musées du Gard.




Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus