Ligue 1 : Nîmes respire après sa victoire contre Monaco

Publié le Mis à jour le
Écrit par RD

Nîmes a battu Monaco 3-1 samedi 1er février dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1. Les Monégasques ont ouvert le score mais se sont sabordés. En supériorité numérique, les Nîmois ont su profiter de leur avantage. 

Samedi 1er février, pour la 22e journée de Ligue 1, Nîmes a retrouvé le chemin du succès face à Monaco, après une série de trois matches sans victoire. Pourtant les Crocos avaient mal entamé la rencontre : les Monégasques au contraire ont rapidement pris l'ascendant, avec un but de Wissam Ben Yedder à la 13e minute. Mais le défenseur Florian Miguel a égalisé à la 27e minute, gommant l’avantage de l’adversaire.

Celui-ci a alors perdu ses nerfs : c’est d’abord Chelsea Tiémoué Bakayoko qui écope d’un carton rouge pour une faute grossière sur le milieu Romain Philippoteaux, à la 32e minute. Puis c’est l’international portugais Gelson Martins qui sort à son tour, pour avoir bousculé l’arbitre dans le feu de l’action de la première expulsion. Voilà donc Monaco réduit à neuf après une demi-heure seulement.
 

Bernardoni solide


Une chance que les Nîmois n’ont pas laissé passer. Soudain en position de force, les hommes de Blaquart prennent l’avantage à la 62e avec une frappe enroulée de Philippoteaux (2-1), puis creusent l’écart à la 79e sur une tête piquée du capitaine Pablo Martinez (3-1). Entre temps, un Paul Bernardoni en grande forme a su tenir tête aux frappes de Ben Yedder ou de Tchouameni.
 

"On  a eu des moments difficiles, mais on a su égaliser, s’est félicité Bernard Blaquart à l’issue du match. Après, les deux expulsions monégasques sont logiques, elles nous ont facilité la tâche. Ce succès va donner du peps à tout le monde et surtout de l'espoir si on garde notre état d'esprit actuel".

A la 19e place au classement, les Nîmois respirent un peu, mais la menace de la relégation plane toujours. Prochain match mercredi 5 février contre Dijon.