• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montfrin : les agriculteurs du Gard sinistrés après les incendies du 28 juin

Montfrin (Gard) - une exploitation agricole dévastée le 28 juin par un incendie - 3 juillet 2019. / © F3 LR J.Mériot
Montfrin (Gard) - une exploitation agricole dévastée le 28 juin par un incendie - 3 juillet 2019. / © F3 LR J.Mériot

Vendredi 28 juin, près de 60 incendies se sont déclarés simultanément dans le Gard, provoquant de nombreux dégâts, notamment chez les agriculteurs de la commune de Montfrin. Du matériel et des cultures ont été détruits.

Par Valérie Luxey

Dans le Gard, où près de 60 incendies se sont déclarés simultanément ce vendredi 28 juin 2019, l'heure est au bilan. Les dégâts sont important, notamment chez les agriculteurs. C'est le cas à Montfrin, où 70 hectares de végétation sont partis en fumée. Amélie et Vincent Bonnard, producteurs de vin et d'huiles d'olives, ont perdu tout leur stock, mais aussi leur outil de travail :
 

On est très entourés, mais notre gros problème c'est le financier. C'était du matériel qui avait été acheté par nos parents et là on doit tout racheter, mais en neuf. 


Des abricotiers détruits par le feu


A quelques mètres de chez Amélie et Vincent Bonnard, la parcelle d'abricotiers de Régis Trébillon a été complétement détruite par le feu.
 

Là ça veut dire qu'on va devoir faire un arrachage et une replantation. La prochaine récolte n'aura pas lieu avant 4 ou 5 ans. On perd quasiment cinq ans de récolte !
 

Gard : après les incendies, les agriculteurs estiment les dégâts
Vendredi 28 juin, près de 60 incendies se sont déclarés simultanément dans le Gard, provoquant de nombreux dégâts, notamment chez les agriculteurs de la commune de Montfrin. Ils ont perdu du matériel et des récoltes. Avec Amélie et Vincent Bonnard, producteurs de vins et d'huile d'olives, Régis Trébillon, exploitant agricole et Jean-Louis Portal, secrétaire de la chambre d'agriculture du Gard. - France 3 Occitanie - Joane Mériot, Lucien Thelu


Des dizaines d'exploitations sinistrées


Partout dans le département du Gard, des dizaines d'autres exploitants sont confrontés à des pertes économiques importantes. La préfecture a donc organisé une rencontre pour alerter sur les conséquences de ces dégâts, comme l'explique Jean-Louis Portal, le secrétaire de la chambre d'agriculture du Gard, qui a mis en place une cellule de crise :
 

On demande la classification en catastrophe naturelle pour avoir des compléments, car les assurances vont aider à hauteur de ce qu'elles peuvent. On va essayer d'avoir des remises gracieuses de taxes foncières. 

 


Visite du ministre de l'Agriculture 


Les agriculteurs comptent également interpeller le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, attendu vendredi 5 juillet dans le Gard.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un rassemblement à Perpignan pour demander

Les + Lus