Municipales à Nîmes : Yvan Lachaud et Daniel Richard déposent une liste commune pour le second tour

Malgré les remous provoqués par l'accord conclu par les deux hommes ce week-end, Yvan Lachaud et Daniel Richard ont déposé ensemble ce mardi 2 juin en Préfecture du Gard la liste commune qu'ils présenteront au second tour des élections municipales à Nîmes.
Daniel Richard et Yvan Lachaud feront liste commune au second tour des municipales.
Daniel Richard et Yvan Lachaud feront liste commune au second tour des municipales. © C. Nowak / FTV
Remous ou pas, Yvan Lachaud et Daniel Richard ont bien déposé leur liste ce mardi 2 juin en début de matinée en Préfecture du Gard. Les deux hommes se sont présentés ensemble, quelques heures avant la clôture des candidatures pour le second tour des élections municipales à Nîmes.

L'annonce d'un accord entre le centriste Yvan Lachaud, le président de Nîmes Métropole (soutenu par La République en marche), et l'écologiste Daniel Richard (à la tête d'une liste EELV-PS-France insoumise-Parti de gauche) avait provoqué ce week-end de nombreux commentaires au sein de leurs colistiers du premier tour. Un communique commun signé par Europe Ecologie les Verts et plusieurs organisations de gauche avaient dénoncé cette fusion, estimant qu'il s'agissait d'une trahison : "Nous avions signé un accord avec Daniel Richard stipulant très clairement l'impossibilité de s’allier au deuxième tour avec une liste soutenue par En Marche".
 
La militante EELV, n° 2 de la liste Richard au 1er tour, dénonce cet accord.
La militante EELV, n° 2 de la liste Richard au 1er tour, dénonce cet accord. © C. Nowak FTV
Sibylle Jannekeyn, n°2 et ancienne cheffe de file EELV sur la liste de Daniel Richard au premier tour, ne comprend pas qu’il ait fait ce choix.

C’est absolument incompréhensible qu’il ait pu s’allier avec Yvan Lachaud qui est une liste perdante. Il aura des élus d’opposition mais dans l’indignité, dans le déshonneur. 

Elle apporte ainsi son soutien à "la seule liste à gauche présente au second tour" et appelle à voter pour Vincent Bouget.

Le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste, Jean Denat, estimait pour sa part que Daniel Richard avait "trahi sa parole et au delà rompu son engagement auprès de celles et ceux qui étaient à ses côtés depuis des semaines voire des mois" et appelait à voter au second tour le 28 juin prochain pour la liste conduite par le communiste Vincent Bouget.


Des désaffections dans chaque liste

Daniel Richard emmène avec lui six de ses colistiers. Deux d’entre eux occuperont les 3ème et 4ème places de la liste d’union. Yvan Lachaud, lui, perd quatre membres du cercle de réflexion Mania Nîmes, fermement opposés à cet accord. Mais le président de Nîmes Métropole minimise : "Ca représente 4 colisriers sur 59, je les respecte, je demande qu’ils me respectent, c’est tout".

 

Daniel Richard emmène avec lui six colistiers sur la liste d'union.
Daniel Richard emmène avec lui six colistiers sur la liste d'union. © C. Nowak FTV

Yvan Lachaud et Daniel Richard se sont exprimés en fin de matinée lors d’une conférence de presse. Le premier met en avant le projet en commun que l’un et l’autre souhaitent défendre pour la ville. Il balaye d’un revers de main les critiques entendues depuis ce week-end.

Nous sommes deux chefs d’entreprises qui n’en ont pas grand chose,à faire des vieilles traditions de partis politiques dont la majorité ne vivent que de ça. Je suis centriste et je n’ai jamais changé de parti depuis 30 ans et Daniel Richard n’a jamais appartenu à un parti. Il est libre.

Ce dernier a reçu une promesse d’Yvan Lachaud : "une délégation regroupant la transition écologique et l’urbanisme pour pouvoir gérer le changement écologique sur la ville et l’agglo de Nîmes parce que c'est lié".

Jean-Paul Fournier largement en tête au 1er tour

Au premier tour le 15 mars, Yvan Lachaud était arrivé en 2ème position avec 15,7% des voix, loin derrière le maire sortant LR Jean-Paul Fournier (34,3%). Vincent Bouget avait totalisé 15,6% des suffrages devant le RN Yoann Gillet (14,3%) et Daniel Richard (12,1%).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections