Musique : à tout juste 20 ans, le Gardois James The Prophet s'impose sur la scène rap

Publié le
Écrit par Léa Bouquet avec Sébastien Banus

Le jeune rappeur de Bagnols-sur-Cèze est sur la route du succès. Remarqué dans l'émission "Planète Rap" sur Skyrock en 2018 et validé par Booba, il vient de sortir son deuxième album "Unimaginable Storms"

Si vous n'avez jamais entendu son nom, retenez-le bien : James The Prophet est le rappeur français qui monte. Originaire de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, le jeune homme est devenu un phénomène sur les réseaux sociaux en l'espace de quelques mois. 

À 20 ans, il vient de sortir son deuxième album "Unimaginable Storms" ("Tempêtes inimaginables" en français) et un clip vidéo en featuring avec Kalash Criminel. Et le succès ne fait que commencer...

Repéré sur Skyrock

L'histoire de James The Prophet, c'est d'abord celle d'un coup de maître. En 2018, le Gardois est invité dans l'émission "Planète Rap" sur Skyrock pour une session d'improvisation. Sa performance surprend : de sa bouche, les mots coulent à la perfection et avec une rapidité incroyable.

Le style de James, bien loin de son look de lycéen sage et discret, n'est pas sans rappeler celui de la superstar américaine Eminem. "On me dit souvent ça. Mais c'est drôle, je n'écoute pas trop Eminem", confie le jeune homme.

Validé par le rappeur français Booba après ce freestyle, James The Prophet enchaîne depuis les plateaux de télévision et collabore avec les plus grands. Il a également été convié au cyber-festival We Love Green en juin dernier. 

Entre rap old-school et new school

L'artiste de 20 ans a grandi entre les cultures française, anglaise et américaine, d'où sa maîtrise impeccable de la langue de Shakespeare. Il s'inspire du rap "old school", autrement dit "vieille école", mais pioche aussi dans les technologies modernes : le rappeur est par exemple un adepte du "vocoder", une technique très en vogue de transformation de la voix.  

Je ne fais pas de la musique qui a déjà été faite : j'essaie vraiment d'apporter quelque chose de nouveau et ça fait plaisir à tout le monde. Il y a beaucoup de "vieux" qui kiffent ce que je fais car ça leur rappelle le rap de leur jeunesse. Et il y a beaucoup de jeunes qui me kiffent parce que je chante avec du vocoder parfois.

James The Prophet

Malgré le succès, le Gardois n'a pas pris la grosse tête. Généreux, il a réalisé l'année dernière une compilation de freestyles au profit de la fondation AP-HP pour soutenir les soignants et les chercheurs pendant la crise sanitaire.