Nîmes : des possibles contaminations au variant Delta à l’école de police

La préfecture du Gard informe que des possibles contaminations au variant Delta du covid-19 ont été détectées à l'école de police de Nîmes. Des gros moyens ont été déployés pour limiter la propagation du virus dans cette école où près de 1400 personnes sont présentes quotidiennement.
Tests PCR de dépistage Covid - archives.
Tests PCR de dépistage Covid - archives. © maxppp Cedric JACQUOT

Une possible contamination au variant Delta (le variant indien) a été détectée ce mardi à l’école nationale de police de Nîmes. Cinq autres élèves ont eux été testés positifs au covid-19. Des analyses sont actuellement en cours pour savoir s'il s'agit d'une contamination au variant Delta ou non. 

Pour contenir au mieux la propagation de ce virus des mesures sanitaires ont été mises en œuvre immédiatement : les élèves contaminés ont été placés à l’isolement, les cas contact ont été dépistés et isolés, un dépistage massif a été organisé sur les 1400 personnes présentes sur le site.

1400 personnes testées

Sur ces 1 400 personnes, 569 personnes ont été testées depuis ce matin et aucun cas ne s’est révélé positif. Les dépistages se poursuivent.

Par ailleurs, la vaccination envers les élèves et professeurs non vaccinés est proposée à toutes les personnes testées négatives.

Des médiateurs « lutte anti covid »

Pour faire face à la propagation du virus et déployer le plus rapidement possible les moyens pour contrer la contamination, des opérations ont été conduites par des équipes de l’ARS Occitanie dans le Gard, avec l’appui de l’équipe mobile mais aussi de médiateurs « lutte anti covid ».

"L’intervention de ces médiateurs vise à agir au plus vite auprès des personnes potentiellement exposées à ce variant, et les isoler si besoin pour casser les chaînes de contamination", précise la préfecture du Gard.

Contamination lors d’une fête

Selon les éléments communiqués par la préfecture du Gard, les personnes auraient été contaminés par le variant Delta au cours d’une soirée festive. L’ARS Occitanie appelle la population à la plus grande vigilance lors de ce type d’évènement, en continuant à respecter les gestes barrières.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 police sécurité