Nîmes : elle invente une litière pour chats à partir d'un isolant naturel

Des billes de journaux destinées à l'isolation deviennent une litière très absorbante. C'est la trouvaile d'une femme, chef d'entreprise dans le Gard.

Graziela Ozuna a créé une litière 100 % écologique à partir d'un isolant naturel.
Graziela Ozuna a créé une litière 100 % écologique à partir d'un isolant naturel. © Mathias Garnier/FTV
Dans son hangar à Nîmes, la production est pour l'instant artisanale. Graziella Ozuna remplit elle-même des centaines de sachets de litière de 500 grammes chacun.
D'ordinaire gérante d'une entreprise d'isolation, cette femme s'est aussi lancée dans la litière pour chats. Faute de viabilité pour un nouvel isolant fait de biles de journaux, elle décide de rempoter des plantes avec et se rend compte que cet isolant absorbe l'eau ! 
"J'avais toujours ça dans le dépôt et je me suis dit que si cela absorbait l'eau je pouvais le tester sur la litière du chat de ma fille.

Il n'y a pas de produits chimiques dans la litière et on a découvert que naturellement elle retient les odeurs

Graziella Ozuna, créatrice de la litière Petite Zoé


Une litière 100% écologique et naturelle. Un projet qui a vu le jour après trois ans de réflexion et de tests.

100% écologique

Packaging 100% recyclé et de fabrication gardoise, cette litière nîmoise qui ne colle pas aux pattes se jette tout simplement dans les toilettes ou encore dans votre bac de compost.
Il ne reste plus qu'à la petite zoé de fabriquer elle-même la matière première : les copeaux de journaux  à Nîmes.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie écologie environnement animaux nature