Nîmes : interpellation du tortionnaire présumé de 13 chiens et chiots

La mère des chiots maltraités se trouve dans un état critique / © Direction Départementale de la Sécurité Publique du Gard
La mère des chiots maltraités se trouve dans un état critique / © Direction Départementale de la Sécurité Publique du Gard

Interpellé à Nîmes (Gard), le propriétaire de 13 chiens et chiots Griffons et Ariégeois comparaîtra en novembre prochain pour cruauté et sévices graves. Les animaux ont été retrouvés gravement blessés, parqués dans des enclos en plein soleil, sans eau ni nourriture.

Par Valérie Luxey

Cruauté et sévices graves sur animaux : tels sont les soupçons qui pèsent sur un homme interpellé jeudi 28 juin, du côté du chemin des Canaux, à Nîmes. 2 plaintes à son encontre avaient été déposées la veille. A leur arrivée sur les lieux (un terrain agricole), le groupe d'appui judiciaire de la police nationale, la SPA et 2 associations nîmoises de protection animale (Toutou et Minou et l'ASELA) ont découvert 13 chiens de race, Griffons et Ariégeois, dont 5 chiots âgés de 3 mois. Les canidés ont été saisis. 


Blessures, maigreur, absence d'eau et de nourriture


Tous les chiens étaient d'une maigreur importante et en très mauvais état de santé. En outre, ils étaient parqués dans des enclos en plein soleil, sans eau ni nourriture. Parmi les animaux adultes, tous âgés de moins de 4 ans, se trouvait la mère des chiots. Elle a été recueillie blessée, dans un état critique. Placé en garde à vue, le propriétaire des chiens s'est vu notifier une citation à comparaître en justice pour le mois de novembre 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus