Pendant le couvre-feu à Nîmes : ivre au volant et sans autorisation de sortie, il percute la police

Illustration / © MAXPPP
Illustration / © MAXPPP

Un chauffard contrôlé sans autorisation de sortie par la police municipale de Nîmes a refusé d'obtempérer. Il a été placé en détention provisoire, avant sa comparution immédiate mardi 31 mars.

Par RD

A Nîmes, un homme d'une quarantaine d'années a été placé en détention provisoire dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 mars, apprend-on ce dimanche. Vers 23h vendredi, cet individu a en effet été contrôlé au volant de sa voiture par la police municipale, dans le cadre des contrôles réalisés depuis l'instauration du confinement, qui limite les déplacements autorisés.

Or, en plein couvre-feu l'homme non seulement n'avait aucune attestation de sortie à présenter aux forces de l'ordre, mais se trouvait par ailleurs en état d'ivresse.
 


Refusant d'obtempérer, l'homme a pris la fuite, bousculant l'un des policiers municipaux qui avait encore son bras dans son véhicule, avant de percuter un peu plus loin une voiture de la police nationale, venue en renfort.

Finalement intercepté, le Nîmois a été incarcéré en vue d'une comparution immédiate. Celle-ci aura lieu mardi 31 mars, indique Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes. Pour violences sur policiers, conduite en état d'ivresse, refus d'obtempérer avec mise en danger de la vie d'autrui et non-respect du confinement, l'homme risque jusqu'à cinq ans de prison.

 

Sur le même sujet

Les + Lus