Nîmes : le journaliste Hocine Rouagdia prix Ethique de l'association Anticor pour son enquête au long cours sur la SENIM

En 6 ans d'existence, c'est la 1ère fois que le palmarès de l'association Anticor récompense le journalisme d'investigation régional. Hocine Rouagdia, du Midi Libre, reçoit le prix Ethique pour son enquête sur les soupçons de favoritisme et de trafic d'influence autour de la SENIM, à Nîmes.

En décernant son prix Ethique au journaliste du Midi Libre Hocine Rouagdia, c'est le journalisme d'investigation en région que l'association Anticor récompense ce samedi. C'est en tout cas le sens que veut y voir son lauréat :

Ce qui est intéressant, c'est de montrer qu'on peut aussi "sortir" des affaires en étant journaliste en région. C'est une reconnaissance du travail de toute la presse locale, qui n'est pas toujours facile, parfois même très difficile.

Hocine Rouagdia,

journaliste au Midi Libre et lauréat du prix Ethique Anticor 2021

16 ans d'enquête journalistique

En 6 ans d'existence, l'association de lutte contre la corruption de la vie publique Anticor n'avait jusqu'ici récompensé que des journalistes et des lanceurs d'alerte nationaux. Cette fois, elle a choisi Hocine Rouagdia pour son travail de très longue haleine sur les soupçons de favoritisme et de trafic d'influence autour de la SENIM, la société d'économie mixte de Nîmes. Une enquête journalistique qui s'est étalée de 2004 à 2020 et dont les protagonistes restent présumés innocents, l'affaire n'ayant pas encore été jugée.

De quoi s'agit-il ? De la vente de terrains appartenant à Nîmes Métropole à un promoteur local. Ce dernier aurait ensuite réalisé une plus-value immobilière de 1,2 millions d'euros, au détriment de la collectivité. Des travaux auraient aussi été réalisés sans appel d’offre.

L'ex-eurodéputé Franck Proust renvoyé en correctionnelle

Et l'un des prévenus n'est pas un inconnu : il s'agit de Franck Proust, actuel président (LR) de l'agglomération de Nîmes Métropole et ex-député européen. De 2001 à 2006, il était à la tête de la SENIM. Mis en examen en 2017, il devra comparaître devant le tribunal correctionnel au même titre que le promoteur impliqué dans la transaction. Mais il a toujours clamé son innocence.

Vocation

En poste à Nîmes, Hocine Rouagdia est en charge de la justice et des faits divers depuis 16 ans, après s'être occupé des rubriques Santé, Social et Education. Il est l'un des auteurs d'une biographie collective du manadier, mécène et roi des nuits gardoises Jean Lafont (Editions Atelier Baie).

Arrivé au Midi Libre en 1997 en tant que secrétaire de rédaction, il est ensuite devenu rédacteur. Ce natif de l'Isère a débuté sa carrière au Dauphiné Libéré en 1995 : "C'était pour un stage de quelques semaines, j'y suis resté 2 ans et demi".

Une vocation qui l'a mené jusqu'à ce prix Ethique décerné ce 30 janvier par l'Association Anticor. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité