Nîmes : quatrième semaine de grève pour SOS Médecins

Pour la quatrième semaine consécutive, SOS Médecins Nîmes n'assurera pas les visites à domicile, ni les consultations jusqu'au samedi 23 octobre. Ils réclament une revalorisation des tarifs des visites et des déplacements.

SOS Médecins Nîmes, répondant à l'appel à la mobilisation de la fédération nationale, a débuté ce lundi 18 octobre sa quatrième semaine de grève. Le mouvement social vise à alerter les Français sur la "disparition programmée" des visites à domicile.

Dans un communiqué de presse, SOS Médecins Nîmes explique que "depuis plus de 15 ans, les moyens alloués à la visite à domicile sont insuffisants au regard des besoins des Français et du vieillissement de la population (maintien à domicile, patient à mobilité réduite...). L’indemnité de déplacement de 10€ pour les visites de jour n’a pas évolué depuis 15 ans". Ces médecins libéraux réclament une augmentation du tarif des visites à domicile.

Une situation qui, selon ces médecins, expliquerait le désengagement des médecins généralistes pour ces visites à domicile, ainsi que l'engorgement des services d'urgence en hôpitaux. L'association recherche d'ailleurs à recruter de nouveaux médecins sur le Gard.

Sont également pénalisés, le maintien à domicile des personnes en perte d'autonomie et le recrutement de plus en plus difficile de médecins notamment ruraux. 

SOS Médecins Nîmes informe donc de l'arrêt de l'activité des visites à domicile et des consultations de 8h à 20h entre lundi 18 et samedi 23 octobre 12h.
Pour les visites à domicile : actuellement uniquement de 20h à 8h en raison du mouvement de grève, contactez le 3624.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société grève économie social