A Nîmes, la SAUR se mobilise pour éviter les coupures d'eau

100 personnes sont mobilisées à Nîmes pour éviter les coupures d'eau. / © France 3 Languedoc-Roussillon
100 personnes sont mobilisées à Nîmes pour éviter les coupures d'eau. / © France 3 Languedoc-Roussillon

Avec les fortes chaleurs de ces derniers jours, la consommation d'eau a fortement augmenté à Nîmes, dans le Gard. Par conséquent, la SAUR, gestionnaire en eau, renforce sa vigilance pour éviter les coupures d'eau.

Par Cyrielle Cabot

Au centre de pilotage opérationnel de la SAUR, 25 salariés surveillent le bon fonctionnement du réseau en eau potable de 14 départements du quart Sud-Est de la France, dont le Gard. 

Sur leurs écrans, ils vérifient le volume d'eau disponible pour les usagers, sa qualité mais aussi les déperditions détectées le long des canalisations. L'objectif : éviter à tout prix la coupure d'eau au robinet.

7 à 8 interventions par jour


Or, avec les fortes chaleurs, le réseau nîmois est particulièrement sollicité. La consommation a en effet augmenté d'environ 10% ces derniers jours. Cela n'est pas sans conséquence sur les infrastructures.

"A Nîmes, 100 personnes sont mobilisées par la canicule. Les sols bougent, les conduites sont plus sollicités puisqu'il y a plus de tirages", explique Vincent Pouil, chef de secteur SAUR Nîmes

Actuellement, ils interviennent sept à huit fois par jour dans l'agglomération nîmoise.

Cette vigilance accrue va durer tout l'été afin d'assurer l'approvisionnement en eau des 150 000 nîmois qui consomment quotidiennement 55 millions de litres d'eau.

A Nîmes, la SAUR se mobilise pour éviter les coupures d'eau


Sur le même sujet

Port-Leucate (11) : Réaction de Nicolas Sarkozy au limogeage de Virginie Calmels

Les + Lus