Qui est le champion du monde de petits pâtés nîmois ?

Publié le
Écrit par Armelle Goyon .

Direction les Halles de Nîmes pour la Coupe du monde, non pas de football, mais de petits pâtés nîmois. C'est une farce de porc et ou de veau enveloppée dans une pate feuilletée ou brisée. Un institution depuis les années 50. Et un fameux concours !

Cinq centimètres de bonheur et surtout de bonne humeur ! C'est le célèbre petit pâté nîmois, une spécialité culinaire de la ville de Nîmes. Ce pâté est constitué d'une farce à base de veau et de porc contenue dans une pâte brisée. Cependant, certaines recettes remplacent la farce par de la brandade de morue, une autre spécialité nîmoise. Ce pâté se consomme chaud ou tiède, accompagné d'une salade et l'on peut le trouver aux halles de Nîmes, ainsi que dans quelques charcuteries et pâtisseries de la ville.

Et ce week-end, ils étaient sept à concourir pour gagner le titre de champion du monde du petit pâté nîmois. Des professionnels de la restauration, face à un jury de choix. "C'est bien de se mettre en compétition et en concurrence avec les autres professionnels. Voir où on se situe par rapport à il y a 11 ans où j'avais fini second. Je vais essayer de faire mieux cette année, mais il y a de la concurrence, ça va être du sérieux !", estime Thierry Bosc, charcutier-traiteur.

Sur les tables de la guinguette Chez Arlette, sont disposés une ribambelle de petits pâtés de Nîmes et quelques bonnes bouteilles de vins blancs. Coté jury, on ne déguste pas un pâté nîmois sans un petit ballon ! Pour cette 2ème édition de la coupe du monde nîmoise, le maître mot, c’est l’élégance !

"Il faut que cela soit bon, mais même un peu plus. On peut mettre en bouche, être surpris par le goût et dire waouh ! Ça, c'est beau ! Quand les papilles sourient", explique Michel Kayser, président du jury et chef étoilé.

"C'est la récompense de 30 ans de métier"

Tous ont suivi le règlement du concours, soit présenter huit petits pâtés et respecter la recette traditionnelle, bien qu'il n'en existe pas une officielle.

On note scrupuleusement chaque dégustation sur trois critères : l'esthétique, la gourmandise et le goût qui vaut pour deux tiers de la note.

A l’heure du verdict, les visages sont tendus, suspens, Thierry Bosc étalier depuis 33 ans dans les halles de Nîmes est sacré Champion du Monde catégorie professionnel !

"Je suis le Popeye du pâté nîmois ! C'est super !  C'est la récompense de 30 ans de métier", se réjouit Thierry Bosc, champion du monde de petit pâté nîmois. 

Quant a sa recette, elle reste secrète. Rendez-vous dans quatre ans pour la prochaine édition.

Ecrit avec Martin Villaret.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité