REPORTAGE. Construit pour accueillir les tombes d'une famille prestigieuse, un cimetière restauré pour recevoir les visiteurs

C'est un cimetière créé pour accueillir les tombes du baron de Castille et de ses proches. Laissé à l'abandon depuis une cinquantaine d'années à Argilliers, dans le Gard, celui-ci est en cours de restauration pour accueillir des visiteurs.

Entre Uzès et Remoulins, le haut de sa colonne et son croissant sont visibles depuis la route. Le cimetière d’Argilliers, dans le Gard, a vu sa construction s'achever en 1825. Laissé à l'abandon depuis près de cinquante ans, les pelleteuses y sont présentes depuis quelques jours. Avec pour objectif de reconstruire le lieu à l’identique.

Des fabriques pour abriter les tombes de la famille de Castille

Le cimetière familial est composé de trois monuments appelés des fabriques, destinées à abriter les tombes de la famille de Castille. En 1825, le baron fait ériger son tombeau à l’entrée avec une double arche. Un édifice central avec seize colonnes est également destiné à son épouse, la princesse Herminie de Rohan Rochefort. Un mémorial est enfin créé pour leur fils Edouard. Il est encore debout.

Le baron de Castille possédait également un château dans la commune, à côté du Pont du Gard. Celui-ci avait hérité la baronnie de Castille, érigée en faveur de son grand-père en 1748, indique La revue des deux mondes. 

Le lieu ne contient aujourd'hui plus aucune sépulture. Seul le baron y avait été enterré avant d'être exhumé. Les fabriques sont quant à elles classées aux monuments historiques. 

durée de la vidéo : 00h01mn48s
Le cimetière d’Argilliers est en cours de restauration. ©Dalila Iberrakene et Alexandre Grellier

"Avant de démonter, il y a une étape qui est cruciale. C'est le calepinage et le repérage de chaque pierre, que l'on va numéroter et placer sur un plan pour pouvoir ensuite les remettre à leur place", décrit Thomas Blanc, chargé du chantier pour l'entreprise Arte Pierre.  

Des travaux à hauteur de 100 000 €

"On est dans le seul parc à fabriques du sud de la France. [Le baron de Castille] a fait faire trois fabriques avec des colonnes. Il a passé un an en Italie quand il était jeune, il a fait "le grand tour" : il a vu beaucoup de ruines romaines, de colonnes", explique Thierry de Seguins-Cohorn, descendant du Baron de Castille.

Le coût des travaux de rénovation du cimetière s’élève à 100 000 €, subventionnés en partie par l’état. Il en manque encore 20 000 €. "Chacun peut, à travers des dons sur le site de la fondation du patrimoine, participer à la rénovation de ce patrimoine", indique le maire d'Argilliers, Laurent Boucarut. 

Les visiteurs devraient découvrir le cimetière restauré d'ici l’été prochain. Un parcours doit également être mis en place entre le centre du village et le cimetière. 

Reportage de Dalila Iberrakene et Alexandre Grellier. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité