Sauvetage dans le Gard : 20 pompiers et spéléologues au secours d'un chien coincé dans une faille rocheuse

Lundi, les sapeurs-pompiers du Gard ont été appelés à l'aide par le propriétaire d'un chien de chasse, coincé sous une roche, près de Quissac dans le Gard. Pompiers et spéléologues ont mis deux jours à sortir l'animal de cette mauvaise passe.

Branle-bas de combat pour un chien de chasse ! L'animal avait disparu depuis samedi après-midi, dans le secteur de Bragassargues, près de Quissac, dans le Gard.

Son maître avait fini par le localiser lundi après-midi, au fond d'un trou profond et c'est à ce moment-là qu'il a décidé de faire appel aux pompiers.

Un premier détachement de pompiers, venus de Lédignan, a commencé à soulever des pierres pour tenter d'apercevoir l'animal.

Vu la situation délicate où se trouvait ce chien, l'unité du groupe d'intervention en milieu périlleux (Grimp) et l'unité d'intervention animale des pompiers ont été appelées en renfort sur les lieux, comme le raconte le Sdis 30 sur sa page Facebook.

Le problème, c'est que la grotte où est tombé le chien n'est absolument pas fréquentée ni équipée par les spéléologues, il faut donc déblayer et se frayer un chemin dans la roche. "Un point d'entrée est identifié avant la nuit mais inaccessible au bout de 5 mètres", explique le SDIS 30.

Les opérations de sauvetage sont reportées au lendemain avec le Grimp et le Spéléo Secours Français.

Le chien peut quand même recevoir à boire et à manger grâce à une faille, située au-dessus de lui.

Le travail reprend le mardi matin pour créer des ouvertures dans la roche et, en fin de journée, un sapeur-pompier est au contact avec l'animal, mais ce dernier reste toujours coincé.

Grâce aux efforts cumulés d'une vingtaine d'hommes, le chien sera finalement tiré du piège rocheux au bout du 3e jour et rendu mercredi à son propriétaire, sain et sauf.