Tour de France : une 1ère arrivée au sommet du Mont Aigoual

Le Mont Aigoual (Gard), qui culmine à 1567 mètres est le terme de la 6 ème étape du Tour de France ce jeudi 3 septembre. Une pemière ! En plein coeur du Parc national des Cévennes, on prépare l'évènement avec beaucoup d'attention.  
Orcières-Merlette (notre photo ce lundi), accueille régulièrement l'arrivée du Tour de France. Pour le Mont Aigoual (Gard), qui culmine à 1567 mètres, terme de la 6ème étape ce jeudi 3 septembre, ce sera une 1ère!
Orcières-Merlette (notre photo ce lundi), accueille régulièrement l'arrivée du Tour de France. Pour le Mont Aigoual (Gard), qui culmine à 1567 mètres, terme de la 6ème étape ce jeudi 3 septembre, ce sera une 1ère! © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Le Mont Aigoual a gagné au loto. Et doublement cette année ! La Fondation du patrimoine a dévoilé en ce début de semaine la liste des monuments historiques qu'elle soutiendra cette année avec le Loto du patrimoine et l'Observatoire, construit en 1887 est le site choisi dans le Gard. "Exposé à des conditions climatiques extrêmes, une restauration générale est nécessaire afin de préserver ce site. En effet, il est constaté de nombreuses infiltrations d’eau dans la totalité du bâtiment. Le site, accueillant du public, des mises aux normes incendie et PMR sont également nécessaires", explique la fondation dirigée par Stéphane Bern.

"Des travaux, plus de trois millions d'euros, sont déjà en cours. Nous souhaitons créer un centre d'interprétation et de sensibilisation aux changements climatiques", explique Chantal Vimpère, cheffe du site.

Le Mont Aigoual cumule les records

Le Mont Aigoual, point culminant du département situé à l’extrémité Nord-Est du Gard, offre une vue exceptionnelle, des Alpes aux Pyrénées, du Massif Central à la Méditerranée. Le spectacle s'annonce grandiose avec ses 30 derniers kilomètres de côte. D'autant que la météo, promis, sera de la partie. "Le Mont Aigoual cumule des records de pluie, de vent, de brouillard (240 jours par an) et de températures. Nous avons des relevés depuis 1885. Et en février 1958, on note - 28 degrés! Mais depuis plusieurs années, le réchauffement climatique y est bien visible. Il a fait jusqu'à 29 degrés cet été et il fera beau jeudi", assure Chantal Vimpère. Bingo !
 
Les campings cars, comme tous les véhicules ont dû quitter le parking de l'observatoire du Mont Aigoual pour laisser place nette pour le Tour de France.
Les campings cars, comme tous les véhicules ont dû quitter le parking de l'observatoire du Mont Aigoual pour laisser place nette pour le Tour de France. © O. Le Creurer / FTVI


L'arrivée du Tour approche et il reste encore du travail. Lundi, il fallait encore nettoyer les abords de l'observatoire et cacher les engins et le matériel de chantier. Pas question que les images transmises par l'hélicoptère de France Télévisions viennent polluer la vue. "Mais globalement, on a bien anticipé les choses et il n'y a plus que quelques détails à caler, je suis assez serein", assure le maire de Val d'Aigoual, Joël Gauthier.

Un travail d'équipe. "Nous devons assurer le barriérage, deux kilomètres de part et d'autre en aval de l'arrivée, les organisateurs (ASO) se chargeant du dernier kilomètre, la sécurisation des routes qui peuvent déboucher sur le parcours et de l'Espérou (à 10 km de l'arrivée où les spectateurs pourront se garer) où nous avons aussi refait les trottoirs", explique Christophe Guibal, responsable technique à la mairie.

Un territoire exceptionnel qu'il ne faut pas dénaturer

Val d'Aigoual, 1500 habitants et sa douzaine d'agents du service technique ne peuvent pas tout faire. Les communautés de communes Causse Aigoual Cévennes et du Pays Viganais, associées à la Région, au Département, Parc Régional des Cévennes et l'ONF ont pu mener à bien l'opération Tour de France.

Le site d'arrivée au Mont Aigoual a été fermé dès mardi 8 heures. Tous les véhicules, y compris les campings cars ont été priés de partir et de se positionner plusieurs kilomètres plus bas. Pas question de dénaturer l'endroit quitte à prendre le risque de vivre une arrivée clairsemée de spectateurs.

Tout le monde a pris conscience qu'on ne pouvait plus faire comme avant.

Joël Gauthier, maire de Val d'Aigoual

" Nous avons un territoire exceptionnel. L'Aigoual reste unique au coeur du Parc national des Cévennes, il faut être très vigilant", explique Joël Gauthier.  Comment voit-il la polémique des Verts à Rennes qui ont refusé le passage du Tour de France l'année prochaine fustigeant un projet trop coûteux et générateur de déchets ? "J'espère que l'on pourra prouver le contraire. ASO (l'organisateur) va dans le bon sens. Pendant le passage de la caravane publicitaire, les godies sont maintenant jetés sans papier. Tout le monde a pris conscience qu'on ne pouvait plus faire comme avant".

En collaboration avec les communautés de communes et le Parc national des Cévennes, une dizaine de points de collecte seront disposés le long du parcours. Si l'enjeu est environnemental, il est aussi touristique et donc économique. Le Tour de France, manifestation la plus populaire au monde, est diffusé dans 190 pays. "Il faut réfléchir à un tourisme différent, durable, penser au vélo et au VTT électrique", préconise Joël Gauthier. Les élus vont d'ailleurs montrer l'exemple puisqu'une montée du Mont Aigoual à partir de l'Espérou est prévue jeudi matin à vélo électrique. 

Accueil du public

Pour accueillir le public jeudi : "avant 10h, 10 000 m2 de stationnement seront proposés aux spectateurs sur le village de l'Espérou, sinon sur la route de Valleraugue en redescendant sur le côté droit de la route. Plus tard vous arriverez, plus loin vous serez garé. Ensuite vous ne pourrez monter à l'arrivée qu'à pied, à 8 kilomètres de l'Espérou," rappelle Audrey à la Maison du tourisme et du parc national des Cévennes qui reçoit de nombreux appels de passionnés de cyclisme inquiets. Pour promouvoir la région des Cévennes, la structure va déployer 4 lieux d'accueil pour les touristes afin de répondre à leurs questions, leur proposer des brochures et quelques souvenirs du Tour de France. 
La Maison du tourisme et du parc national des Cévennes aux couleurs du Tour de France.
La Maison du tourisme et du parc national des Cévennes aux couleurs du Tour de France. © O. Le Creurer / FTVI

Des bénévoles

Le club local (Vélo-club Mont-Aigoual pays Viganais) participe à la décoration du village de l'Espérou quelques jours après avoir organisé la Cycle Aigoual où les 400 amateurs ont pu rouler sur les 61 derniers kilomètres que les professionnels jeudi : "une petite réplique du Tour," savoure le président Denis Boissière. 

Pour que cette étape du Tour de France soit une belle réussite populaire, près d'une centaine de bénévoles sont sur le pont : "ils seront disposés du pied du col de la Luzette à l'arrivée pour orienter les spectateurs, gérer les parkings et insister sur la problématique des déchets", explique Gildas Masson, coordinateur.

Le Mont Aigoual n'a été emprunté qu'une seule fois par le Tour de France. C'était lors de la 17 ème étape du Tour 1987 entre Millau et Avignon. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport cévennes nature parcs et régions naturelles