Cet article date de plus de 3 ans

Vendée Globe : c'est un cachalot qui a cassé le bateau de Kito de Pavant

A la fin de l'année dernière, le navigateur du Grau-du-Roi, dans le Gard, a dû abandonner le Vendée-Globe après une avarie : son bateau Bastide-Otio a perdu sa quille après avoir heurté un objet flottant non identifié... on connaît aujourd'hui cet OFNI : c'est un cachalot ! 
Kito de Pavant en octobre 2016
Kito de Pavant en octobre 2016 © Vendée globe
Les images des caméras embarquées sur le Bastide-Otio ont été retrouvées fin février. Elles permettent d'identifier ce qui a arraché la quille du bateau de Kito de Pavant : un cachalot ! 

Vidéo du choc de l'IMOCA Bastide Otio le 6 décembre 2016, au milieu de l'océan Indien, au nord des îles Crozet, fournie par l'équipe de Kito de Pavant.

Tout juste un mois après le départ du Vendée Globe, Kito de Pavant et son Bastide Otio percutent un OFNI. Les dégâts sont irréversibles.

Le skipper est sauvé par l'équipage CMA CGM du Marion Dufresne.
Par chance, le navire en charge du ravitaillement des Terres Australes Antarctiques Françaises passait à proximité de la zone du naufrage.

Fin février, les images de l'accident sont retrouvées sur le disque dur de Bastide Otio.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile accident faits divers