Un week-end du 14 juillet sans feux d'artifices à Saint-Gilles et à Vauvert, dans le Gard. Avec la sécheresse et les conditions météorologiques défavorables, le risque d'incendie est beaucoup trop élevé. Les spectacles ont été reportés à une date ultérieure.

Des rafales de vent à 80 kilomètres heures sont annoncées samedi et dimanche dans le Gard.

Le risque incendie, très élevé dans certains secteurs du département, a poussé Eddy Valadier, maire de Saint-Gilles, a annuler le feu d'artifice programmé ce samedi 13 juillet 2019, à 22 heures 15.


Feu d'artifice reporté


2000 personnes étaient attendues sur le parking Charles de Gaulle; le feu devait être tiré ce soir depuis la pelouse, devant le stade de la commune gardoise.

Il devrait être reporté à la fin août.

Néanmoins, les habitants auront quand même de quoi célébrer la fête nationale du 14 juillet : l'abrivado de 22 heures et  le bal sont maintenus.
 


Risque élevé


Le département du Gard est particulièrement exposé aux feux de forêt, surtout en été.
 
C'est le deuxième grand risque naturel après les inondations : 42% de la superficie du Gard est couverte par des milieux boisés (soit 248 000 hectares).
 


La veille, vendredi, 60 pompiers ont dû intervenir en début d'après-midi pour un incendie qui a ravagé 5 hectares de terres agricoles, à l'entrée de la commune.

Le sinistre s'est déclaré vers 13h30 dans une zone agricole près de la départementale 42.

Quatre avions Canadair ont du faire une douzaine de rotations pour aider les hommes et les femmes du SDIS 30.
Plusieurs habitations ont été protégées à titre préventif.

Le vent soufflait déjà à 50 kilomètres heures.
 


Vauvert aussi


Le maire de Vauvert, Jean Denat a pris la même décision à la mi journée. Pas de feu d'artifice non plus dans la commune pour les même raisons.

Le spectacle, qui lui était prévu dimanche 14 juillet, sera également repoussé à une date ultérieure.

La municipalité de Vauvert privilègie la prudence vis à vis du risque d'incendie.

Le dernier en date, survenu lors du pic de chaleur le 28 juin dernier, avait fait d’importants dégâts sur la commune. 
   

Fête nationale sous haute surveillance dans le Gard


Didier Lauga, préfet du Gard, a décidé d'interdire l'achat de certains feux d'artifices et le transports de carburants en bidons.

Deux arrêtés préfectoraux ont donc été édictés pour interdire, sur l’ensemble du territoire gardois, du samedi 13 juillet (00h00) au lundi 15 juillet (08h00) :

-la distribution, la vente et de l’achat de carburants dans tout récipient transportable ainsi que la distribution, la vente et l’achat de bouteilles de gaz.
-L’acquisition, la cession, la vente des artifices de divertissement des catégories F1 à F4, C1 à C4, des articles pyrotechniques des catégories T2 et P2 ainsi que tout dispositif de lancement de ces produits. 


La vente, la détention et l’utilisation des artifices de divertissement demeurent autorisées pour les professionnels titulaires du certificat de qualification.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité