Cet article date de plus de 4 ans

Timide début à Vergèze, belle confirmation à Gamarde, grave accident à Madrid : un dimanche de toros

Ce dimanche 2 avril, El Galo, novillero franco-mexicain a discrètement commencé sa carrière avec picadors à Vergèze (Gard); Curro Díaz a inauguré avec grande classe la temporada landaise à Gamarde-les-Bains; Daniel García Navarrete, novillero andalou, a subi une terrible blessure à Madrid.
André Lagravère "El Galo", frère cadet de Michelito, aux côtés de son père et banderillero Michel Lagravère. Vergèze, 2 avril 2017, première novillada avec picador du jeune torero franco-mexicain.
André Lagravère "El Galo", frère cadet de Michelito, aux côtés de son père et banderillero Michel Lagravère. Vergèze, 2 avril 2017, première novillada avec picador du jeune torero franco-mexicain. © Patrick Colleoni
2 avril 2017

Vergèze (Gard)


Novillada de la feria du Rhôny

6 novillos de Jalabert, de magnifique allure et redoutablement armés. Le 3 a été combattu malgré une corne abîmée à la suite des manœuvres de débarquement. 

Miguel Ángel Pacheco, bon technicien mais manifestement pas dans son meilleur jour : silence et silence
Adrien Salenc, bouillant et puissant muletero : quelques applaudissements et tour de piste
El Galo, voutant trop en faire et ne faisant pas tout correctement : silence et silence

Temps frais (qui a volé le printemps?), entrée discrète (400 personnes environ).

L'âpreté des novillos de Jalabert a monté les limites de chacun. Pacheco a rendu une copie terne, Salenc a dominé la terna sans totalement convaincre, El Galo a semblé insuffisamment préparé.
Merci à Patcik Colléoni "Paco" du site ToroBravo pour la photo.


Gamarde-les-Bains (Landes)

6 toros de José Cruz, nobles et faibles.

Curro Díaz, la grande classe : salut et deux oreilles
Thomas Dufau, jouant "à domicile" : une oreille (un avis) et une oreille (un avis)
Joaquín Galdós, mal servi par le tirage au sort : silence et une oreille

Temps pluvieux, mais arènes couvertes. Entrée : 90%

Díaz a survolé l'après-midi sans paraître faire le moindre effort. Dufau, appliqué mais parfois à court d'idée. Galdós a hérité d'un premier sans aucune force et d'un second mal intentionné.
Merci à Louise de Zan pour la photo.



Gamarde-les-Bains, 2 avril 2017. La grande classe de Curro Díaz
Gamarde-les-Bains, 2 avril 2017. La grande classe de Curro Díaz © Louise de Zan


Madrid
Deuxième novillade de la saison

4 Novillos de La Quinta, sérieux et très armés. Le 5 de très grande qualité. Un novillo de San Martín (2) y un novillo de Rehuelga (6), très compliqués.
Manolo Vanegas,  très professionnel : ovation, ovation et applaudissements (un avis) au sixième toréé en remplacement de García Navarrete
Ángel Sánchez, magnifique : ovation et tour de piste 
Daniel García Navarrete, grièvement blessé par le troisième au moment de l'estocade.

Entrée 1/3

Novillada passionante, mélangeant le drame et la gloire.  Novillos (de trois fers différents) de race SantaColoma donnant du fil à retordre aux toreros. La blessure de García Navarrete, novillero de Vilches (Jaén) est très grave, il a été encorné à la jambe et au visage. Madrid a également découvert Ángel Sánchez, probablement un futur grand, de la trempe d'un Talavante.

Madrid, 2 avril 2017

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie espagne international