Tradition taurine dans le Gard : la sécurité au programme du 34ème abrivado de Vauvert

Le 34ème abrivado de Vauvert (Gard) sous haute sécurité / © Audrey Guiraud, France 3 Occitanie
Le 34ème abrivado de Vauvert (Gard) sous haute sécurité / © Audrey Guiraud, France 3 Occitanie

Le 34e abrivado de Vauvert (Gard) avait lieu ce jeudi de l’Ascension. Cette tradition taurine camarguaise solidement ancrée pose aussi de nombreuses questions de sécurité, alors que ces derniers mois, des accidents impliquant des taureaux ont eu lieu. Voici comment sont sécurisés les parcours.

Par Valérie Luxey

A l'occasion du 34e abrivado de Vauvert (Gard), qui avait lieu ce jeudi de l’Ascension, nous nous sommes penchés sur la sécurité de cette tradition taurine camarguaise solidement ancrée. Alors que ces derniers mois, des accidents impliquant des taureaux ont eu lieu, nous avons cherché à comprendre comment sont sécurisés les parcours.


Intersections verrouillées


Des rues prises d'assaut par les badaux : en quelques minutes, le centre ville de Vauvert s'est barricadé. Toutes les intersections sur le kilomètre et demi du parcours des taureaux ont été vérouillées, comme l'explique José Causero, employé municipal de Vauvert :
 

En fait, cette barrière on va la rapprocher pour ne pas que les taureaux puissent s'échapper en passer entre les barrières. On sécurise ainsi tout le parcours.


Sécuriser 6 à 8.000 spectateurs


Ces barrières mesurent deux mètres de haut. Derrière elles, la foule se réfugie. Sept policiers municipaux sont aussi mobilisés pour assurer la sécurité des 6.000 à 8.000 personnes qui assistent chaque année à cet abrivado.


La préservation de la tradition plus forte que le risque encouru


Pour les jeunes "attrapaïres" qui se lancent à la poursuite des taureaux groupés et lancés au galop, le risque consenti fait partie de la tradition. C'est le sentiment de Clément Derveaux, 18 ans :
 

C'est très dangereux, les taureaux : ils peuvent nous blesser et les chevaux aussi. Et puis il y a beaucoup de monde et c'est des bêtes de 600 kilos. Mais les traditions sont en danger, alors on continue pour les garder.


C'est la mairie qui fixe les mesures de sécurité


Les mesures de sécurité sont fixées par le maire par arrêté municipal. Et des annonces rappellent régulièrement les dangers auxquels chacun s'expose. Pour Jean Denat, maire (PS) de Vauvert :
 

On est là dans le cadre d'une manifestation taurine avec des taureaux qui font des abrivados régulièrement, des gardians qui sont des amateurs et des professionnels qui en ont l'habitude et qui ont une charte de bon comportement. Il y a une notion de maîtrise des risques.


Pas d'incident


Ce premier abrivado de la saison à Vauvert s'est déroulé sans incident. Voici le reportage d'Arnaud Richard et Audrey Guiraud.
 
Le 34ème abrivado de Vauvert sous haute sécurité
Le 34e abrivado de Vauvert (Gard) avait lieu ce jeudi de l’Ascension. Cette tradition taurine camarguaise solidement ancrée pose aussi de nombreuses questions de sécurité, alors que ces derniers mois, des accidents impliquant des taureaux ont eu lieu. Voici comment sont sécurisés les parcours. Avec José Causero, employé municipal de Vauvert, Clément Derveaux, 18 ans, attrapaïre, et Jean Denat, maire (PS) de Vauvert. - France 3 Occitanie - Arnaud Richard, Audrey Guiraud

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus