Fêtes votives : les maires tiraillés entre tradition et sécurité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Florent Hertmann et Josette Sanna

Au cœur des débats depuis de longues années, les fêtes votives divisent. D’un côté, les Préfets du Gard et de l’Hérault qui veulent les réduire pour limiter les incidents. De l’autre, les maires et les organisateurs qui y voient une menace sur les traditions.

Les deux accidents d'Aigues-Mortes illustrent bien la problématique des fêtes votives.
Le décès d'une femme percutée par un taureau samedi dernier pendant une abrivade pose la question de la dangerosité des manifestations taurines.
En septembre, au Grau du Roy, c'est un policier qui est violemment attaqué par un taureau.
Ces fêtes votives sont à l’origine de plusieurs accidents mortels dans le Gard et l’Hérault.  
Une victime déjà au Grau du Roy en 2006, une autre en 2015 à St Maurice de Cazevieille, une 3ème à Castries en 2016 !
 

Des accidents mortels... et des fêtes votive à rallonge


Des accidents mortels qui n'ont pas refroidi les communes gardoises. Au contraire, elles ont augmenté la durée des fêtes votives. Contre l'avis du Préfet qui lui veut les réduire ?!
La majorité des maires s'y refusent au nom du respect des traditions locales !
 

1000 jours de fête dans le Gard


Le Gard compte cette année plus d’un millier de jours de fêtes votives.
L'autre accident d'Aigues Mortes a été causé par une voiture de fête et sa conductrice ivre et sous l'emprise de stupéfiants... L’embardée de cette voiture de fête a fait 16 blessés dont 2 graves.
 

Une charte de bonne conduite signée en 2015


Ce risque avait pourtant été au cœur des discussions à St Laurent d’Aigouze en 2015. Plusieurs maires de la petite Camargue (dont celui d’Aigues-Mortes) ont signé un texte sur l'organisation des fêtes votives et notamment sur l'usage encadré des voitures de fête. Le texte stipule que les conducteurs s'engagent à signer une charte de bonne conduite ??! 
La consommation d'alcool est un problème récurrent pendant les fêtes votives. Cet été, les bagarres se sont multipliées, exemple, les 4 policiers blessés dans une rixe à la Féria de Boujan sur Libron dans l’Hérault.
 

Plusieurs morts lors de fêtes votives


Les violences et incidents le plus souvent liés à l’alcool sont à l’origine de plusieurs drames ces 10 dernières années… Dans la liste des communes endeuillées, citons Montarnaud, Beaulieu et Sérignan dans l’Hérault.
En 2012, le Préfet du Gard demande aux communes afin d’éviter les dérapages « de ne plus servir d’alcool après une heure tardive ». Dans la foulée, une charte est signée sur la prévention des consommations à risque.


Maires contre préfets  


En 2014 à Aigues-Mortes, la fermeture des débits d’alcool passe de 4h à 3h du matin. Mais la plupart des maires ne veulent pas entendre parler de fermer plutôt ! Certains élus pointent la responsabilité des services de l’Etat, chargé de la sécurité et l’encadrement des manifestations.
Dans l'Hérault, le préfet se veut plus ferme et préconise cette année la fermeture des bals et débits de boisson à 1h du matin. Mais une fois encore, la plupart des maires font la sourde oreille, tiraillés entre tradition et sécurité !