Vauvert : l'élection contestée du maire sortant au Tribunal administratif de Nîmes

Battu de 155 voix au second tour des élections municipales de 2020 à Vauvert, le candidat du Rassemblement National Jean-Louis Meizonnet a déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour annuler l'élection de Jean Denat, le maire PS sortant. L'audience a eu lieu au Tribunal administratif ce matin. 

Le Tribunal administratif de Nîmes a examiné les élections de Vauvert
Le Tribunal administratif de Nîmes a examiné les élections de Vauvert © BERTHOME Marie FTV

Dans la commune de Vauvert, dans le Gard, le Rassemblement National avait déposé un recours pour faire annuler le scrutin de 2020. En juin dernier, le maire socialiste sortant Jean Denat était réélu avec 155 voix de plus que son adversaire, Jean-Louis Meizonnet, candidat du Rassemblement National. 

Mais ce dernier accuse le maire sortant, entre autres, d'avoir tenté de racheter des voix à une candidate du premier tour, en lui proposant un « poste d'Etat » en échange de son soutien. 

Mme Rachidi a fait la déclaration qu'il y a eu la tentative de rachat de voix de la part de Mr Denat. Ce qui est tout a fait vrai puisqu' attesté par les échanges de textos et audios. 

Jean-Louis Meizonnet Conseiller municipal de Vauvert (RN)

Face à ces accusations, le maire de Vauvert semble confiant. D'autant que les conclusions de la rapporteure publique, formulées au cours de l'audience, lui sont favorables.

Les Vauverdois ont choisi de me confier la responsabilité de la conduite des affaires de la ville. L'équipe Mr Meizonnet, qui a perdu, essaie par les voies de la justice d'obtenir le droit de rejouer. 

Jean Denat,maire de Vauvert (PS)


La décision du tribunal devrait être rendue d'ici 15 jours.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections politique élections municipales 2020 justice société rassemblement national parti socialiste