Un lycée du Gard ferme brutalement, 65 élèves se mobilisent sur les réseaux sociaux pour sauver leur établissement

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault
Sauve (Gard) - MFR Saint-Hippolyte-du-Fort - archives.
Sauve (Gard) - MFR Saint-Hippolyte-du-Fort - archives. © MFR Saint-Hippolyte-du-Fort

Les 65 élèves en Bac pro service aux personnes et au territoire n'en reviennent pas. Ils viennent d'apprendre par courrier que leur lycée ne rouvrira pas ses portes lundi prochain. L'établissement cévenol basé à Sauve dans le Gard est fermé. A quelques mois des examens, lycées et familles stressent.

Que faire à partir de lundi ?

C'est la question que se posent les élèves de la MFR Porte des Cévennes à Sauve. Un établissement qui forme des jeunes niveau Bac pro en alternance, près de Quissac, dans l'ouest du Gard.

Sans convention avec sa maison-mère, la MFR de Gallargues-le-Montueux, sans directeur et avec des soucis financiers, l'établissement n'a plus d'agrément pour pouvoir enseigner.

Quid des élèves ?

Selon nos confrères de la Gazette de Nîmes : "La Fédération des MFR affirme que tous les élèves auront une proposition d'études au sein d'un autre établissement". Olivier Bérard, président de la Fédération territoriale Occitanie des MFR, est catégorique : "une solution sera proposée sans coût supplémentaire en assurant le transport et une place d'internat si nécessaire, on assumera la crise".

Un différend complexe

Les problèmes sont multiples. Mais le différend principal oppose l'association qui gère le site de Sauve et sa tutelle du réseau MFR. Le nouveau conseil d'administration, élu en octobre, est en désaccord avec elle. Et la convention qui lie les deux entités n'a pas été renouvelée pour 2022, d'où l'impasse.

Une convention provisoire allant jusqu'au 30 juin 2022 aurait pu être signée cette semaine mais les deux parties sont restées sur leurs positions. Ce que regrette la députée de la circonscription interrogée par France 3.

"C'est vraiment dommage ! Cette solution transitoire était une petite avancée surtout pour les étudiants. Et cela aurait aussi donné du temps, 6 mois, pour un règlement pérenne de la situation. Je pense que dans ces querelles internes, il faut penser aux élèves avant tout, à leur formation, à leur avenir et celui du territoire".

Catherine Daufès-Roux, députée LREM du Gard.

Une chaîne Youtube pour témoigner

Leur colère et leurs angoisses, les lycéens les expriment sur les réseaux sociaux. Notamment en vidéo sur Youtube. Avec le slogan : "Aidez nous".

"Notre lycée ne peut pas fermer, on a besoin de votre aide" dit l'un d'eux. "Ca va chambouler toute mon année et mon Bac. On attend un miracle" dit Sindy.
"Nos formateurs sont super et on s'apprête à tout nous enlever" explique une autre.

VOIR la pétition pour sauver la MFR Portes des Cévennes.

Un rassemblement est prévu le 3 janvier au matin à Sauve, devant l'établissement. Elèves et professeurs appellent à la mobilisation aux côtés du Conseil d'administration pour éviter la fermeture du lycée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.