Le Gardois Sarrazin contraint à l'abandon, Dumas 5ème

La Toyota hybride de Stéphane Sarrazin sur la grille de départ / © F3 LR
La Toyota hybride de Stéphane Sarrazin sur la grille de départ / © F3 LR

Alors qu'il était parti en pole position et avait conservé jusque-là la tête de la course, le pilote automobile Gardois Stéphane Sarrazin a dû abandonner, ce dimanche matin. L'Audi n°1 est désormais leader des 24 heures du Mans. L'autre Alésien, Romain Dumas, est actuellement 5ème avec sa Porsche.

Par Valérie Luxey

Tout s'est joué ce dimanche au petit matin. Vers 5 heures, dans le virage d'Arnage, un faisceau de câble s'enflamme dans la Toyota n°7 TS040-Hybrid de Stéphane Sarrazin. Le pilote gardois est contraint à l'abandon. Un crève coeur pour l'Alésien, qui est resté en tête des 24 heures du Mans durant 203 tours, soit près de 14 heures, après avoir démarré la course en pole position.

Romain Dumas dans le top 5

A ce moment-là, l'Audi n°2 pensait profiter de l'aubaine, mais la n°1 lui raflait rapidement la première place à la faveur d'un problème de turbo nécessitant un arrêt prolongé au stand. Derrière, les Porsche sont en embuscade, notamment celle de Mark Webber, à seulement un tour du leader, en seconde position au classement général et surtout celle de l'autre Alésien des 24 heures du Mans : Romain Dumas, vainqueur en 2010. Ce dimanche, la Porsche 919-Hybrid qu'il pilote avec Neel Jani et Marc Lieb est pour l'instant 5ème.

Une Ligier gardoise en tête de sa catégorie

Il faut aussi noter la très belle performance de l'écurie gardoise TDS Racing, puisque la Ligier-Nissan n°46 de Pierre Thiriet est non seulement 7ème au général, mais surtout en tête de sa catégorie LMP 2, devant une autre Ligier, celle de l'écurie Oak Racing conduite par Jan Mardenborough.
Avant le départ, samedi, nos envoyés spéciaux au Mans, Laurent Beaumel et Franck Detranchant, avaient pu accéder au paddock pour rencontrer les acteurs gardois de la course.

2 pilotes gardois au départ des 24 heures du Mans
Ambiance dans le paddock avant le départ des 24 heures du Mans, auprès des 2 pilotes gardois engagés dans la course : Romain Dumas et Stéphane Sarrazin.

 

Sur le même sujet

Les + Lus