• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

710 kilomètres “à bout de bras” pour sauver son entreprise et sensibiliser au handicap

© Fauteuil Roulant Français
© Fauteuil Roulant Français

Un jeune chef d'entreprise du Gers va relier Lectoure à Paris en fauteuil roulant, soit 710 kilomètres. Edouard Detrez part ce jeudi 4 janvier 2018. Il veut défendre son entreprise qui construit des fauteuils roulants et sensibiliser aux problèmes du handicap.

Par Pascale Lagorce

Pour défendre le fauteuil roulant à la française qu'il a imaginé dans son entreprise de Lectoure dans le Gers et pour sensibiliser le Président de la République à la problématique du handicap, Edouard Detrez va rallier Lectoure à l'Elysée. 710 km à parcourir en fauteuil roulant.

Départ ce jeudi 4 janvier 2018, arrivée prévue le 24 janvier 2018 à Paris. Le Gersois de 26 ans va rouler en direction du palais de l’Élysée pour défendre son entreprise, "le Fauteuil Roulant Français", sa pérennité et interpeller le gouvernement sur l’importance du choix pour les personnes en situation de handicap de « rouler français » dans les années à venir. Son entreprise Le Fauteuil roulant français risque de disparaître faute d'argent. Edouard Detrez a un besoin urgent d'investisseurs.
© Amélie Poisson
© Amélie Poisson
Pour lui, c'est un défi physique et mental, 20 jours d’une "véritable traversée de l’espoir" pour rencontrer Emmanuel Macron et sensibiliser sur de grands thèmes : l’accessibilité, l’Allocation Adulte Handicapé, les jeux paralympiques de Paris 2024, pour que dit-il "les athlètes français décrochent l’or sur un matériel et une marque française".

Dans cette aventure, Edouard sera aidé par son frère et ses parents.
© Le Fauteuil Roulant Français
© Le Fauteuil Roulant Français

Reportage :
 

710 kilomètres “à bout de bras” pour sauver son entreprise et sensibiliser au handicap

 

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus