Auch : fin de la grève des policiers du commissariat

Après une rencontre avec la préfète du Gers, la sanction à l'encontre d'un major a été levée. Les policiers, en grève "pause" depuis cinq jours, ont stoppé le mouvement.

Tout s'est arrangé au commissariat d'Auch 
La tension est retombée après une rencontre entre la commissaire et le major, rencontre demandée par la préfète.
La sanction a été levée. Les policiers ont repris leur travail normalement

Accusé d'usurpation de fonction
A l'origine de ce conflit, des reproches et une sanction contre l'un des policiers, accusé d'avoir usurpé la fonction d'officier de police judiciaire. Le policier qui est à 4 mois de la retraite, arrive au terme d'une carrière de 34 ans sans problème. Il aurait répondu à la demande d'un substitut à la place de l'OPJ de service dans la nuit de mardi à mercredi dernier. 

Une forme de grève originale
Depuis vendredi soir, pas de verbalisations, plus de mains courantes, seules les urgences étaient assurées. Un moyen qui empêchent la remontée des statistiques à Paris.
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité