Exorciste et maire de village dans le Gers : l'extravagante candidature d'extrême-droite à une élection départementale partielle

Pierre Dulong refait parler de lui. Le maire de Ligardès (Gers), connu comme exorciste, se lance dans la campagne de l'élection départementale partielle du canton de Lectoure Lomagne, comme candidat de l'extrême-droite.

Dans le Gers, la rumeur circule depuis de nombreuses années. Il ne fait pas bon se présenter face au maire de Ligardès (Gers) lors d'une élection. Le candidat malheureux pourrait s'attirer le mauvais œil. Car Pierre Dulong, lunettes et coupe de cheveux à la Brian May du groupe Queen, s'y connaît en mauvais sort. 

Exorciste, guérisseur spirituel, magnétiseur. En 40 ans, la réputation (pour ceux qui y croient) de l'ancien agriculteur a dépassé les frontières du département gersois. Sa carrière politique s'est elle limitée, pour le moment, à son village de 250 habitants. Mais cette fois-ci, le "chasseur de démons" a décidé de se lancer dans la campagne de l'élection départementale partielle du canton de Lectoure Lomagne, prévue les 5 et 12 mars.

Comme le rapporte le quotidien Libération, après l'UDF, après le Centre National des indépendants et des Paysans, c'est sous l'étiquette de l'extrême-droite qu'il sera candidat avec une ancienne magistrate comme suppléante, proche du parti Reconquête d'Eric Zemmour. 

"Ma puissance, c'est la prière"

Dans un reportage de Zone interdite, il précisait que c’est avec la prière qu’il prétend exercer ses pouvoirs dans une petite pièce remplie d'images pieuses pour pratiquer ses rituels... "Je commence toujours par la prière puis j’impose les mains. Ma puissance, c’est la prière. Ma puissance est dans le verbe. Dans la rapidité du verbe."

En 1976, Pierre Dulong a été confronté pour la première fois aux forces du mal lorsque ses melons ont commencé à flétrir et ses bêtes frappées d'un mal étrange. Sur les conseils d'un voisin, il consulte un vieux "sorcier" qui lui dit qu'une personne en veut à ses terres et qu'il a le don de guérir. Plus tard, il gagne un concours de radiesthésistes et soigne diverses maladies telles que l'asthme et la paralysie en utilisant des rituels d'exorcisme, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Une candidature qui ne fait pas rire la droite

Son titre d'exorciste n'est pas reconnu par l'église romaine, mais par une église parallèle, l'église gallicane. "C’est le même exorcisme à la différence que dans l’église romaine les prêtres ne se marient pas. On n’est pas reconnus par le Pape" précisait-il à l'époque à nos confrères de M6. Cette candidature ne fait pas rire la droite départementale qui pense surtout à la discorde qu'elle créé  -comme on le disait dans le temps, "le diable est aux vaches"- pour cette élection départementale partielle...

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité