Gers : le Dôme de Gascogne du CIRCa à Auch toujours occupé par des professionnels de la culture

Des professionnels de la culture occupent depuis une vingtaine de jours le Dôme de Gascogne du CIRCa et les locaux de Ciné 32 à Auch dans le Gers. Leur objectif : la réouverture des lieux de culture et la reprise de l’activité pour tous les acteurs du secteur.

Le Dôme de Gascogne est occupé à Auch depuis le 17 mars dernier.
Le Dôme de Gascogne est occupé à Auch depuis le 17 mars dernier. © Emmanuel Wat/FTV

Des professionnels du secteur culturel gersois occupent depuis le 17 mars le Dôme de Gascogne du CIRCa ainsi que les locaux du cinéma associatif Ciné 32.

Ils s'inscrivent dans le mouvement d'occupation nationale des établissements de culture. Leur objectif :  la réouverture des lieux de ces lieux et la reprise de l’activité pour l'ensemble des personnes qui travaillent dans ce secteur.

Les professionnels du secteur de la culture du Gers mobilisés s'insurgent contre la fermeture des lieux culturels.
Les professionnels du secteur de la culture du Gers mobilisés s'insurgent contre la fermeture des lieux culturels. © Nathalie Fournis/FTV

Baptisé "Occupation CIRCa Auch", ce collectif citoyen, composé d'une centaine de personnes, a organisé un roulement pour occuper les lieux 24 heures sur 24 et l’intérieur du cinéma, réquisitionné essentiellement la nuit.

Les manifestants s'opposent aussi à la réforme du chômage. Ils demandent des droits sociaux formellement sécurisés pour les intermittents du spectacle et un engagement sur la prolongation de l’année blanche "et son élargissement à toutes les travailleuses et travailleurs précaires".

Une assemblée générale a eu lieu ce dimanche à 12h30 au Dôme, situé allée des arts à Auch.

 

L'occupation se veut symbolique et les manifestants se disent ouverts au dialogue. Ils protestent donc pacifiquement contre l'impossibilité d’exercer leurs métiers, expliquent-ils, et réclament des perspectives de réouverture des lieux culturels. Ils affirment en outre que leur occupation est "illimitée".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture société covid-19 santé politique économie