Justice : Philippe Martin, le président du conseil départemental du Gers condamné à 2 ans de prison avec sursis pour emploi fictif

Philippe Martin a été condamné pour détournement de fonds publics. La justice lui reprochait d'avoir rémunéré son ex femme comme assistante parlementaire pendant onze ans. Un emploi jugé fictif.

Le président du conseil départemental du Gers, et ancien ministre de l'Écologie sous François Hollande, était convoqué devant le Parquet national financier, ce 4 janvier 2022. Il était poursuivi pour détournement de fonds publics au profit de son ex épouse, embauchée comme assistante parlementaire de 2002 à 2013. 

La justice a estimé qu'il s'agissait d'un emploi fictif et a donc condamné Philippe Martin à deux ans de prison avec sursis. Il devra rembourser à l'Assemblée nationale 238 000 euros perçus. La justice l'a également condamné à une amende de 70 000 euros et trois ans d'inéligibilité.

Philippe Martin, 68 ans, reste à la tête du département du Gers et réagit ce soir : 

Cet accord met un terme à une affaire vieille de 5 ans pour des faits remontant à plus de 15 ans. J'ai accepté les peines et acquitté l'intégralité des amendes.

Philippe Martin - président PS du conseil départemental du Gers

L'enquête avait démarré en 2017. Philippe Martin qui a accepté une procédure dite de "plaider-coupable" fait savoir qu'il continuera "comme par le passé à agir et oeuvrer dans l'intérêt du Gers et des Gersois."