Y aura-t-il pénurie de foie gras à Noël ?

Y aura-t-il suffisamment de foie gras pour les fêtes ? Telle est la question qui préoccupe tous les acteurs de la fillière. Dans le Gers, au 1er marché au gras de Gimont, les producteurs étaient là, mais la marchandise plus rare que d'habitude. Dans une ambiance plutôt morose.

Le premier marché au gras de Gimont de la saison s'est ouvert dimanche matin dans un climat morose.

Les producteurs se relèvent à peine de deux épisodes de grippe aviaire.

Pourtant les consommateurs sont au rendez vous et achètent les yeux fermés une production locale dont les prix n'ont pas flambé.

Même si il y a peu de marchandise sur les étals, le foie gras se vend entre 35 à 40 euros le kilo, et la carcasse, 16 euros l'unité.

Toutefois, les différents acteurs de la filière s'accordent à estimer une baisse de quantité de 20% de foie gras à Noël.

Les prix pourraient donc grimper.

En vidéo, le reportage à Gimont de Julie Valin et d'Olivier Denoun :

Le premier marché au gras de Gimont s'est ouvert ce dimanche dans un climat morose. Les producteurs se relèvent à peine de deux épisodes de grippe aviaire. Pourtant, le consommateur est au rendez-vous et fait totalemnet confiance à la production locale

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité