Le ministère chargé des personnes handicapées porte plainte contre l'institut médico-éducatif de Condom dans le Gers

L'institut Moussaron dans le Gers est dans le collimateur de la justice. Le ministère chargé des personnes handicapées qui avait demandé son placement sous administration provisoire, vient de porter plainte contre X pour abus de bien social et abus de confiance dans la gestion de la société.

L'IME de Moussaron avait porté plainte contre Céline Bouissé pour diffamation.
L'IME de Moussaron avait porté plainte contre Céline Bouissé pour diffamation. © MaxPPP
Le ministère chargé des personnes handicapées vient de porter plainte contre X dans la gestion de l'institut Moussaron dans le Gers. Une plainte pour abus de bien social et abus de confiance qui intervient un peu plus de 3 mois après le placement de l'établissement sous administration provisoire.

Des éléments en possession du ministère laissent entrevoir que les fonds qui étaient à l'origine destinés à la prise en charge des enfants handicapés pourraient ne pas avoir été intégralement utilisés à l'usage auxquels ils étaient destinés.

L'institut médico-éducatif stiué à Condom dans le Gers est spécialisé dans l'accueil d'enfants poly-handicapés. Depuis plusieurs années des employés se plaignaient de conditions d'accueil indigne des enfants dans cet établissement. L'enquête réalisée en Juillet 2013 par l'agence régionale de santé a conclu à de graves dysfonctionnement et à une situation de maltraitance institutionnelle. A la demande de Marie-Arlette Carlotti, ministre chargée des personnes handicapées l'institut a été placé sous administration provisoire le 6 décembre 2013.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter