Sport auto : le grand prix GT de Nogaro dans le Gers a bien lieu ce week-end

Reportées au mois d’août l’an dernier, les Coupes de Pâques se déroulent cette année presque comme prévu à Nogaro. A une exception près... et pas des moindres : les courses se font à huis clos compte tenu de la situation sanitaire.

La Mitjet International rejoint le Championnat de France FFSA des Circuits.
La Mitjet International rejoint le Championnat de France FFSA des Circuits. © Underground Picture

Elles avaient été reportées l'an dernier pour cause de confinement... Les Coupes de Pâques échappent à ce sort cette année, puisqu'elles se déroulent durant tout le week-end. Mais à huis clos du fait de la situation sanitaire. Une vingtaine de courses est programmée entre ce samedi et lundi au circuit Paul Armagnac à Nogaro. 

200 équipages sont au rendez-vous. En GT4 30 véhicules de 7 constructeurs differents s'aligneront sur l'asphalte. Parmi les concurrents au départ, deux pilotes gersois, Eric Trémoulet et Thomas Drouet. Ce dernier va partager son volant avec Fabien Barthez, champion du monde de foot en 98. Les deux courses de GT ont lieu dimanche et lundi en tout début d'après-midi.

Détection de jeunes talents

Trois courses distinctes sont à suivre avec les catégories Pro-Am, Silver Cup et Am Cup. Pour sa deuxième année d’existence, la Silver Cup a séduit beaucoup de très jeunes pilotes, "une bonne partie d’entre eux ayant fait leurs classes dans le Championnat de France FFSA de Formule 4 mis sur pied par la Fédération Française du Sport Automobile", mentionne le site du circuit Paul Armagnac. 

Les débuts du Championnat de France FFSA Tourisme ont aussi lieu avec 22 voitures engagées. Par ailleurs, 28 Clio Cup sont de la partie à Nogaro. "On retrouvera en TCA un match entre des Peugeot RCZ Racing Cup et des Renault Clio Cup de la 4ème génération alors que des Peugeot 208 RC animeront la classe TCA Light", mentionnent encore les organisateurs.

Une pépinière de jeunes talents devrait se présenter au Championnat de France FFSA de Formule 4 à Nogaro. "Nous accueillerons 16 monoplaces pour les débuts de notre championnat 2021 à Nogaro, précise Christophe Lollier, le directeur technique national de la FFSA sur le site Paul Armagnac. Vu le contexte actuel, c’est plutôt positif. Et une chose est sûre : avec un tel plateau, nous poursuivrons notre rôle de détection des jeunes talents !".

La Mitjet 2L est l'une des nouveautés de la saison 2021. Ce sera également la seule série support présente sur toutes les courses françaises avec pas moins de cinq apparitions cette année. Plus de 30 voitures sont attendues à Nogaro. Toutes les courses sont diffusées sur le facebook du circuit.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport automobile covid-19 santé société sorties et loisirs