Gilets jaunes : plus d'un millier de manifestants ont défilé à Montpellier

Un an après, les gilets jaunes "historiques" sont de retour sur le rond-point de Près d'Arènes au sud de Montpellier / © C. Barbet FTV
Un an après, les gilets jaunes "historiques" sont de retour sur le rond-point de Près d'Arènes au sud de Montpellier / © C. Barbet FTV

Plusieurs rassemblements ont eu lieu à Montpellier. Autour des ronds-points de Près d'Arènes au sud de la ville et dans le centre ce samedi 16 novembre. 10 personnes ont été interpellées, deux policiers de la BAC ont été blessés.

Par Josette Sanna

Un an. Le mouvement des Gilets jaunes né le 17 novembre dernier fête son premier anniversaire ce week-end. Moins nombreux mais peut-être plus déterminés les manifestants avaient prévu de se mobiliser.

Plusieurs points de rassemblement étaient envisagés suivis d'une convergence des regroupements qui a commencé à déambuler en centre-ville à Montpellier en début d'après-midi. 

Gilets jaunes , manifestations du 16 novembre 2019


Vers 15 h le cortège s'est dirigé vers l'Est de la ville. Les manifestants ont été bloqués par les forces de l'ordre au niveau de l'avenue du Mondial 98, et n'ont pas pu accéder au centre commercial Odysseum qu'ils avaient investi en janvier dernier.

Tramways et circulation ont été interrompus dans ce secteur en milieu d'après-midi. 
Les manifestants se sont dirigés vers l'Est de la ville à Montpellier / © D. De Barros. FTV
Les manifestants se sont dirigés vers l'Est de la ville à Montpellier / © D. De Barros. FTV

La façade de la permanence du député Patrick Vignal a été dégradée. 

Une femme, interdite de manifester a été interpellée en début d'après-midi.  Neuf autres personnes ont également été arrêtées en marge de cett manifestation qui s'est déroulée dans un calme relatif. Deux policiers de la BAC ( Brigade anti-criminalité) ont été blessés.
La permanence du député Patrick Vignal, endommagée lors de la manifestation des gilets jaunes à Montpellier. / © N. Mutel. FTV
La permanence du député Patrick Vignal, endommagée lors de la manifestation des gilets jaunes à Montpellier. / © N. Mutel. FTV
La députée LREM de l'Hérault, Coralie Dubost a condamné ces violences.
 


Plus d'un millier de personnes ont rejoint la manifestation montpelliéraine. Cela faisait craindre des débordements suite aux violences du 9 novembre à Montpellier
Un millier de gilets jaunes ont défilé à Montpellier dans un calme relatif
Cela fait un an que le mouvement des gilets jaunes est né... L'occasion pour les manifestants de se réunir à nouveau... Ils étaient plus d'un millier à défiler dans les rues de Montpellier, dans un calme relatif - D. De Barros, T. Will

Village jaune

Les manifestants de la première heure ont réinvesti le rond-point de Près d'Arènes au sud de Montpellier pour "recréer un village jaune". Ils étaient environ une cinquantaine.

Tractage, débats sur l'avenir du mouvement sont prévus durant tout le week-end.   

Comme Daniel, présent depuis le début ils appellent à "une convergence des luttes pour le 5 décembre. Nous devons continuer. Seuls on n'arrivera pas à faire bouger les choses", ajoute le gilet jaune. "Ce rond-point, il est symbolique même s'il a été évacué 14 fois", ajoute cet autre manifestant.
Le retour des gilets jaunes sur les ronds-points
A Montpellier, ils sont revenus sur le rond-point de Près d'Arènes. - C. barbet I. Pons-Teixeira

Les manifestants proposent de dormir sur place pour continuer à échanger. Ils ont déployé des tentes sur le rond-point. Ils devraient partager leurs repas pour fêter le premier anniversaire du mouvement.
Les gilets jaunes reviennent en force sur le rond-point de Près d'Arènes au sud de Montpellier / © C.Barbet FTV
Les gilets jaunes reviennent en force sur le rond-point de Près d'Arènes au sud de Montpellier / © C.Barbet FTV

Péages bloqués ?

Dans les Pyrénées-Orientales les manifestants envisageaient être présents aux péages nord et sud de Perpignan, au Boulou et sur l'esplanade du palais des Congrès mais ils n'ont pas mis leurs menaces à exécution.
Plusieurs centaines de manifestants défilent dans les rue de Perpignan. / © Ph. Georget. FTV
Plusieurs centaines de manifestants défilent dans les rue de Perpignan. / © Ph. Georget. FTV

Un rassemblement au Castellet devait avoir lieu ce matin et une manifestation ont rassemblé plusieurs centaines de personnes ce samedi 16 novembre après-midi.

Un programme reconductible pour la journée du dimanche 17 novembre.

Manifestations interdites dans le Gard

Les manifestants doivent se retrouver autour du rond-point de Dions près d'Alès, autre lieu de très forte mobilisation du mouvement demain dimanche malgré l'interdiction du préfet du département.

En effet, par arrêté préfectoral, tout rassemblement ou manifestation à caractère revendicatif relative au mouvement des « gilets jaunes », sur la voie publique et le domaine public routier pour les lieux, ronds-points et péages autoroutiers, est interdit du vendredi 15 novembre 2019 à 12h00 jusqu’au lundi 18 novembre 2019 à 12h00 sur les points suivants :

A Nîmes :

• sur la RN 106, au rond-point de la D225 Route de Dions (RN106 et bretelles d’accès
comprises) ;
• centre-routier du kilomètre delta ;
• sur l’avenue Salvador Allende, ronds-points situés du rond-point du Kilomètre Delta au
rond-point de la D999/route de Beaucaire (inclus) ;
• zone commerciale Nîmes-Etoile (délimitée par les axes suivants : RN106, D540, chemin
du Capouchine, boulevard Salvador Allende) ;
• sur l’avenue de la Liberté, ronds-points situés à la convergence avec l’avenue Président
Salvador Allende, l’avenue de la Bouvine, l’avenue Claude Baillet et la rue Jean Lauret
(rond-point du péage Nîmes-Centre) ;
• ronds-points de l’avenue Claude Baillet ;
• accès à la ZI St Cézaire (avenue Joliot Curie et rond-point du Mac Donald’s) ;
• accès à la ZI Grézan (rond-point route de Beaucaire/ chemin du Mas de Sorbier et le
chemin du Mas de Sorbier) ;
• accès à la ZA Mas de Cheylon (chemin du Mas de Cheylon) ;
• péages Nîmes-Ouest, Nîmes Centre, Nîmes Est de l’A9 et de l’A54 (péages et bretelles
d’accès).

A Gallargues-le-Montueux, Roquemaure : péages de l’A9 (péages et bretelles d’accès) ;

A Aimargues : rond-point de la N113/D6313 ;

A Saint Gilles :
• sur la D442A, ronds-points permettant l’accès à la zone aéroportuaire de Nîmes-Garons
et au péage autoroutier de l’A54 (sortie Garons);
• péage de Saint Gilles A54 (sortie Garons, péage et bretelles d’accès);

A Bellegarde : rond-point du Lac, D 6113/D3/D163 ;

A Beaucaire : rond-point de la D999/D90 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus