Cet article date de plus de 8 ans

Guerre des chefs à la CGPME de l'Hérault

Jean-François Bavoil et Gabrielle Deloncle se disputent la tête de la CGPME de l'Hérault. Chacun a déposé plainte contre l'autre. En jeu: la possession des locaux de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises.
Qui, de Jean-François Bavoil ou de Gabrielle Deloncle, l'emportera?
Qui, de Jean-François Bavoil ou de Gabrielle Deloncle, l'emportera?
Qui, de Jean-François Bavoil ou de Gabrielle Deloncle, prendra la tête de la CGPME de l'Hérault? Le premier a été élu le 31 janvier dernier lors d'une assemblée générale extraordinaire. Mais la présidente sortante conteste son éviction. Chacun accuse l'autre d'effraction et de vol de documents. Au centre de la querelle: les locaux de Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises, place Castillon, à Lattes (Hérault).
L'équipe de Jean-François Bavoil s'y était installée après son élection, mais Gabrielle Deloncle entend maintenir la sienne en place. Des plaintes ont été déposées par chacun des deux camps.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique justice