• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les habitants de Montferrier ont sauvé leur bureau de presse

Le bureau de presse de Montferrier a rouvert ses portes ce samedi matin, grâce à la solidarité de tout un village / © F3LR
Le bureau de presse de Montferrier a rouvert ses portes ce samedi matin, grâce à la solidarité de tout un village / © F3LR

La belle histoire du jour, c'est la réouverture du bureau de presse de Montferrier. Les habitants de ce village situé au nord de Montpellier ont réuni 5000 euros pour sauver le commerce. La boutique a de nouveau accueilli les clients ce samedi matin, dans la joie et la bonne humeur.

Par Isabelle Bris

Karine Millet avait mis la clé sous la porte il y a deux mois. Aujourd'hui, la commerçante de Montferrier peine encore à réaliser ce qui se passe. 

Montferrier : la renaissance du bureau de presse
Un petit miracle, rendu possible grâce à la générosité des habitants de la commune. L'ambiance était joyeuse ce samedi matin à l'ouverture des portes. - F3LR - Reportage: Claire Pain et E.Garibaldi


Grâce à un élan de solidarité, 5000 euros ont été récoltés par les clients fidèles et des habitants soucieux de sauver ce commerce où l'on pouvait acheter la presse, de la papeterie et des cadeaux mais où l'on pouvait aussi venir boire un café, papoter.

Karine Millet tient ce bureau de presse depuis un an, mais en mars dernier, les difficultés financières se sont enchaînées. La commerçante investit alors toute sa trésorerie dans un point loto.

Mais la mise en service de l'appareil est repoussée sans cesse par la Française des Jeux, qui souhaite faire d'une pierre deux coups en équipant un autre commerce à proximité.

Conséquences : Karine n'a pas le retour sur investissement qu'elle espérait et ne parvient plus à payer factures et loyers : elle doit 10 000 euros.

Bouffée d'oxygène


Les habitants solidaires ont alors décidé de se cotiser et sont parvenus à réunir la moitié de la somme : soit 5000 euros. Une bouffée d'oxygène pour la commerçante qui peut voir le bout du tunnel.

Ce samedi, lors de la réouverture, tous les magazines n'étaient pas encore arrivés mais l'atmosphère était à l'allégresse.

La boutique devrait ouvrir du mardi au dimanche midi. 

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus