• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Etat d'urgence : un habitant de Blagnac se disant catholique assigné à résidence pour...salafisme

Photo d'illustration d'une perquisition administrative à Toulouse / © MaxPPP
Photo d'illustration d'une perquisition administrative à Toulouse / © MaxPPP

Il est le 1er habitant de la Haute Garonne à avoir été assigné à résidence depuis l'instauration de l'état d'urgence, suspecté d'appartenir à "un réseau terroriste et salafiste". Mais ce jeune homme de 30 ans s'en défend assurant être catholique et victime d'un "cauchemar administrativo-judiciaire".

Par VA.

Assigné à résidence pour salafisme il se dit catholique
Suspecté de lien avec un réseau salafiste et assigné à résidence, un jeune homme de Blagnac assure qu'il s'agit d'une méprise et affirme son catholicisme

Mickhaël L, 30 ans, a été assigné à résidence à Blagnac le  15 novembre dernier.

Ce jeune homme, qui fait l'objet d'une fiche "S" depuis juin 2015 pour "prosélytisme religieux avec un groupe d'islamistes radicaux à Blagnac", assure pourtant être catholique et mener la vie tranquille d'un auto-entrepreneur dans le secteur du nettoyage industriel. Chaque matin et chaque soir, depuis le 16 novembre, raconte le journal Monde, relayant une information de la Dépêche du Midi, il doit aller pointer au commissariat de Toulouse. 

Certes, Mickhaël L a bien eu maille à partir avec la justice en 2006 et 2008 pour vol et recel, mais il assure ne pas comprendre avoir été assigné à résidence et affirme être "victime d'un cauchemar administrativo-judiciaire". Aux policiers, il a eu beau montrer un énorme tatouage sur son bras droit représentant un chapelet, rien n'y a fait. Pas plus que le référé déposé par son avocat au tribunal administratif et qui a été rejeté. Du coup, un pourvoi a été engagé devant le Conseil d'Etat.

La préfecture de la Haute-Garonne s'est refusée à "commenter tout cas particulier".

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus