La gauche remporte la victoire dans 24 des 27 cantons de Haute-Garonne

Lors du dépouillement à Portet-sur-Garonne. / © Karine Pellat / France 3 Midi-Pyrénées
Lors du dépouillement à Portet-sur-Garonne. / © Karine Pellat / France 3 Midi-Pyrénées

Bien loin de la tendance nationale, le département de la Haute-Garonne s'affirme à gauche. La gauche a remporté ce dimanche 24 de ses 27 cantons. De quoi s'assurer une très large majorité au conseil départemental.

Par Laurence Boffet

La gauche conserve largement la majorité au conseil départemental de Haute-Garonne. Elle remporte 24 des 27 cantons du département. 

La gauche remporte un carton plein hors Toulouse

Dans les seize cantons hors Toulouse, la gauche affrontait le FN en duel dans six d'entre eux et dans cinq autres dans des triangulaires, la droite parlementaire ayant été la principale victime du premier tour dans les cantons ruraux. Elle a remporté ces duels et triangulaires avec une large avance, supposant à la fois de bons reports de voix de la gauche de la gauche et des écologistes, ainsi qu'une réticence des électeurs de la droite parlementaire à apporter leurs suffrages au FN, même si l'UMP s'était refusé à donner des consignes de vote entre les deux tours. La gauche a notamment battu à Villemur-sur-Tarn, dans une triangulaire, le candidat UDI qui faisait figure de chef de file en cas de basculement du département à droite, Jean-Marc Dumoulin, conseiller sortant.

Large victoire de la gauche dans les cantons toulousains

Dans la ville rose, où elle affrontait partout en duel l'union UMP-UDI, ses binômes n'ont cédé que trois cantons sur 11 à la droite, battant ainsi un an après les municipales de nombreux adjoints et conseillers municipaux de Jean-Luc Moudenc (UMP) qui a repris Toulouse au PS aux municipales de 2014. Dans un communiqué, Jean-Luc Moudenc s'est dit "attristé des résultats", relevant que "les bons scores du Front National au 1er tour et sa présence dans 12 cantons sur 27 ont amplifié la victoire socialiste".

La carte des résultats définitifs en Haute-Garonne

La nouvelle carte de la Haute-Garonne / © France 3
La nouvelle carte de la Haute-Garonne / © France 3
Voyez la réaction de Sébastien Vincini, premier secrétaire du PS 31 sur l'antenne de France 3 Midi-Pyrénées:
Sébastien Vincini réagit aux résultats en Haute-Garonne

Deux candidats à la présidence du département

Georges Méric, élu dimanche dans le canton rural d'Escalquens avec 57,5% des voix face au candidat de l'union de la droite, a annoncé au siège de la fédération socialiste qu'il serait candidat à la présidence du conseil départemental pour succéder à Pierre Izard, président pendant 25 ans. Pour lui, "le mandat qui s’ouvre doit être celui d’une véritable régénération du Conseil Départemental". Jean-Michel Fabre, candidat d'un canton toulousain, souvent présenté comme un autre candidat potentiel, a souligné qu'il lui apportait son soutien.
© France 3
© France 3
Jean-Jacques Mirassou, élu sur le canton de Toulouse 9, a lui aussi fait acte de candidature dimanche soir. 
Les militants socialistes doivent se prononcer mardi à 17h00.

Retrouvez ici notre dossier complet sur les élections départementales en Midi-Pyrénées

Retrouvez tous les résultats dans votre commune, votre canton, votre département

Sur le même sujet

Les + Lus