• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le “pont de fer” est sauvé à Lacroix-Falgarde (Haute-Garonne)

Le pont est fermé depuis septembre 2010. / © Google street
Le pont est fermé depuis septembre 2010. / © Google street

Le "pont de fer" menacé de destruction après l'incendie criminel d'une voiture volée sur son tablier sera réhabilité. Une victoire pour les habitants qui, pour protester contre ce "saccage historique",  avaient recueilli plus de 2000 signatures dans une pétition.

Par Raphael Ortiz

Inauguré en 1903, c'est l'un des plus anciens ponts métalliques qui existe encore dans la Haute-Garonne.
Construit par des disciples d'Eiffel, les piles sont de pierre et de brique tandis que la passerelle est faite de poutres d'acier en treillis métallique.
Jusqu'aux année soixante, c'était le seul pont qui permettait de passer l'Ariège dans cette zone.
Selon le maire de Lacroix-Falgarde, Christophe Laverty, s'il y a autant de panneaux indicateurs de "Lacroix-Falgarde" sur les routes environnantes, c'est parce que les populations des coteaux de la rive droite de l'Ariège n'avaient que ce pont pour passer sur l'autre rive.

Un incendie destructeur
En 1962, les automobilistes peuvent utiliser un nouveau pont tout neuf pour traverser l'Ariège. Le pont de fer est mis en sens unique et perd de son utilité. En 2010, il est gravement endommagé par l'incendie d'une voiture volée sur son tablier. Le Conseil Général décide de le détruire car la réparation était estimée à plus de 600 000 euros..

La protestation des habitants
En 2011, les habitants de Lacroix-Falgarde se mobilisent et créent une association pour sauver "leur" pont qui pourrait n'être ouvert qu'aux randonneurs et aux cyclistes.
Une colère entendue par les collectivités locales concernées qui sont enfin tombées d'accord pour la restauration.
Les travaux débuteront en 2014.

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus