1500 euros pour obtenir le code de la route, un trafic démantelé dans un centre d'examens à Toulouse

Deux frères ont été arrêtés à Toulouse et placés sous contrôle judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir délivré des faux documents à l'examen du code de la route. Ce trafic concernerait près de 80 dossiers. Les candidats déboursaient jusqu’à 1.500 euros en échange du précieux sésame.

Illustration examen du code de la route
Illustration examen du code de la route © Olivier Morin / AFP

Un important réseau de fraude dans le milieu des permis de conduire vient d’être démantelé à Toulouse grâce au travail conjoint de la Police Aux Frontières (PAF) et du Groupe Interministériel de Recherche (GIR), selon nos confrères de France Bleu.

L’enquête a débuté fin 2019. De faux candidats passaient l’examen du code de la route à la place des vrais candidats qui payaient jusqu’à 1500 euros en échange de la validation de l’examen. Le taux de réussite est soudainement passé de 50% à 90%. Les faux candidats étaient recrutés sur les réseaux sociaux.

Plus de 30 candidats sur les 80 qui auraient bénéficié de cette fraude ont d'ores et déjà reconnu les faits.

Quatre personnes arrêtées

L’enquête a permis d’arrêter quatre personnes dont les deux frères à la tête du centre d’examen toulousain, basé dans le quartier du Mirail. Ces derniers évoquent un « bug informatique », d'après nos confrères de France Bleu. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. Leur agrément leur a été retiré suite à ces fraudes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie trafic gare aux arnaques automobile