3 conseils pour se protéger du moustique tigre

3 moustiques tigres / © Pascal Guyot / AFP
3 moustiques tigres / © Pascal Guyot / AFP

Nous vous l'indiquions il y a quelques jours : la Haute-Garonne fait partie des 17 départements du sud de la France où la présence du moustique tigre (potentiellement transmetteur de la dengue et du chikungunya) est avérée. Comment s'en protéger ? Comment le signaler ? Voici quelques conseils.

Par Fabrice Valery

La Haute-Garonne fait donc partie des 17 départements français où la présence du moustique tigre est avérée. Si le risque de contamination de la dengue ou du chikungunya est très faible, il n'empêche qu'il faut connaître quelques conseils. Nous les avons regroupés ici. 

1) Empêcher les lieux de reproduction et de naissance :

Les gîtes de reproduction sont pour la plupart fabriqués par l'Homme et le plus souvent en milieu urbains ou péri-urbains.
Il existe quelques gestes simples : 
  • évacuer des eaux stagnantes qui constituent des "gîtes larvaires". C'est le cas des coupelles de pots de fleurs, de gouttières, (Il suffit par exemple de remplir les coupelles de sable pour assurer l'hydratation des plantes sans pour autant créer d'eau stagnante).
  • vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages.
  • couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins.
  • ouvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau : eau de Javel, galet de chlore.

2) Limiter les lieux de repos des moustiques adultes : 

  • débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies, élaguer les arbres.
  • ramasser les fruits tombés et les débris végétaux
  • réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage), entretenir votre jardin.

3) Signaler la présence du moustique tigre :

Si vous soupçonnez la présence d’un moustique tigre, vous pouvez faire confirmer ou infirmer cette hypothèse en le capturant si vous le pouvez. Dans un premier temps, vous pouvez consulter le document qui vous permettra de le reconnaître, mais sachez déjà que le moustique-tigre est noir et blanc (pas de jaune) et qu'il mesure moins d'un centimètre.
S’il est en bon état, vous pouvez :
  • le photographier et transmettre la photo par courriel auprès de l'EID Méditerranée (Entente interdépartementale pour la démoustication) à l’adresse mél suivante : alboeid@eid-med.org
  • le mettre dans une petite boite et envoyer le cadavre du moustique sous enveloppe timbrée à :
EID Méditerranée
Direction technique
Cellule albopictus
165 avenue Paul-Rimbaud
34184 Montpellier cedex 4

en n’oubliant pas de communiquer vos coordonnées.

Enfin, les services sanitaires et de santé intensifient la lutte contre le moustique tigre entre le 1er mai et le 30 novembre 2013 dans les 17 départements touchés par ce fléau.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus