• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

4 militaires agressés à la sortie d'une boite de nuit à Toulouse

Les 4 militaires ont été agressés rue Denfert-Rochereau. / © Google street view
Les 4 militaires ont été agressés rue Denfert-Rochereau. / © Google street view

4 soldats en sortie privée ont été victimes d'agression à l'arme blanche ce vendredi matin. Ils sortaient d'une discothèque lorsqu'une rixe aurait éclaté. Blessés au couteau, l'un d'entre eux a été transporté à l'hôpital Rangueil en état d'urgence absolue. 

Par Cécile Frechinos

On ignore encore les circonstances de leur agression. Dans la nuit de jeudi à vendredi, 4 jeunes soldats ont été agressés au couteau alors qu'ils sortaient d'une discothèque rue Denfert-Rochereau à Toulouse. Il s'agirait de l'Opium Club.  

Pour quelles raisons la rixe a éclaté ? La Police ne le sait pas encore. 

Pas de lien avec leur statut de militaire 

Les 4 militaires se seraient disputés avec plusieurs individus dans la discothèque avant de sortir, peut-être pour en découdre. Il y a eu des coups de poing et de couteaux précisent les enquêteurs. Mais rien n'indique que les soldats ont été pris a partie du fait de leur statut miliaire. 

Les militaires, âgés de 18 à 22 ans et  dont on ne connaît pas le régiment, étaient en sortie privée. 

Les pompiers ont été appelés à 4H30. A leur arrivée sur les lieux, ils ont pris en charge les 4 hommes. 3 d'entres eux ont été transportés à l'hôpital Purpan dans un état d'urgence relative. Le 4ème en état d'urgence absolue a été hospitalisé à Purpan. 
 

Sur le même sujet

Nîmes : hommage à Franck Chesneau, pilote décédé dans le crash de son Tracker durant l'incendie de Générac

Les + Lus